Blackout électrique en Inde : les industriels accusent le coup

La panne d'électricité géante qui a paralysé l'Inde pendant deux jours a touché les industriels de plein fouet et terni l'image du pays.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Blackout électrique en Inde : les industriels accusent le coup

Un tollé dans les médias pour le gouvernement et des conséquences désastreuses pour l'industrie. L'exceptionnelle panne électrique qui a touché le nord et l'est de l'Inde entre dimanche et mardi et privé 600 millions d'habitants de courant n'a pas fini de faire couler de l'encre.

Si la situation est revenue à la normale mardi soir, ce black-out laisse un pays exsangue et des citoyens en quête de réponses. "Impuissant et complètement perdu", titrait le Times of India, tandis que l'Economic Times tançait en une : "Repose en paix, Inde surperpuissante".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les industriels aussi affichent leur amertueme et leur colère au lendemain du cataclysme énergétique. Le lobby de la Conférence de l'industrie indienne (CII), estime à plusieurs milliards de roupies (des centaines de millions d'euros) le préjudice subi par les petites et grandes entreprises des régions touchées.

20 % de pertes journalières estimées dans l'industrie

Pour Chandrajit Banerjee, le directeur général du CII, l'image de l'Inde à l'étranger va pâtir de ce coup de massue : "Toutes ces coupures d'électricité et cette mauvaise gestion donne une image négative de l'Inde. En tant qu'économie émergente abritant presque un sixième de la population mondiale, il est impératif pour nous d'avoir des infrastructures de base en adéquation avec ce que les aspirations économiques indiennes requièrent", a-t-il évoqué dans un communiqué.

La CII n'a d'ailleurs pas manqué d'exprimer ses craintes quant aux répercussions économiques de la panne sur l'industrie dans le nord du pays. "La production a souffert d'un revers majeur avec les coupures d'électricité en pleine journée de travail. Nous estimons les pertes journalières à 20 % dans l'industrie manufacturière et les industries en production continue", a déploré D.L. Sharma, vice présidente de la CII dans l'Etat du Pendjab et PDG de Vardhman Textiles.

"La panne électrique a également eu un impact sur l'acheminement des produits finis et des matériaux bruts par le réseau ferré indien, et donc des pertes économiques importantes pour les distributeurs", a-t-il conclu.

Les industriels français présents dans les régions touchées, comme Danone, Alstom, Veolia Environnement ou encore Renault et L'Oréal, n'ont pas encore donné d'informations sur les répercussions économiques de la panne électrique sur leurs activités en Inde.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS