Biotechnologies : Merck KGaA augmente les capacités de son site d’Aubonne

Partager
Biotechnologies : Merck KGaA augmente les capacités de son site d’Aubonne

Le géant allemand a inauguré, le 29 juin, un bâtiment pour le conditionnement de ses médicaments, sur son site de production biotechnologique d’Aubonne, en Suisse. Ce bâtiment sera consacré à l’inspection visuelle, à l’emballage et à l’expédition du portefeuille de médicaments biotechnologies de Merck dans plus de 150 pays, détaille le laboratoire de Darmstadt (Allemagne). Les capacités de cette expansion seront également utilisées pour les lancements de futurs biomédicaments. Merck précise en outre que le bâtiment est doté d’un flux optimisé, d’un équipement entièrement automatisé et d’une logistique robotisée, et qu’il traitera chaque année plus de 12 millions de boîtes de médicaments et 4 M de dispositifs injectables. Construit entre 2015 et 2017, ce bâtiment a nécessité quelque 27 millions de francs suisses (24,6 M€) d’investissement. Il s’inscrit dans un large programme d’investissements de l’Allemand en Suisse, dont le montant total s’élève à 1 Mrd CHF au cours de ces dix dernières années. Sur les 50 000 employés du groupe, Merck compte actuellement plus de 2 000 employés hautement qualifiés répartis au sein de onze sites suisses (production et marketing réunis), dont plus de 700 à Aubonne, où 200 emplois ont été créés au cours de ces trois dernières années. « Avec notre site d’Aubonne à proximité de celui de Vevey, la Suisse constitue notre principal centre de production de médicaments biotechnologiques, pour des patients du monde entier », a détaillé Stefan Oschmann, p-dg de Merck, ajoutant que ce pays assurait un rôle important pour la croissance de la division Santé du groupe et pour le lancement de nouveau produits.

À Aubonne, le site de Merck est spécialisé dans la production de substances actives des médicaments du portefeuille de Merck, à savoir Gonal-f (follitropine alfa), Luveris (lutropine alfa) Pergoveris (follitropine alfa + lutropine alfa) et Ovitrelle (choriogonadotropine alfa), des traitements de la fertilité. Le site opère aussi la mise en forme pharmaceutique et le conditionnement de tous les biomédicaments de Merck, à l’exception du Erbitux (cétuximab, pour le traitement du cancer colorectal) et de certains produits de R&D. C’est le site de Vevey qui produit les substances actives des produits phares de Merck que sont Erbitux (cetuximab), Rebif (interferon beta-1a) et Bavencio (avelumab), ainsi que certains produits biotechnologiques du portefeuille de R&D.

Au total, l’Allemand Merck compte quinze sites de production de médicaments de prescription dans le monde, dont 7 consacrés uniquement aux biotechnologies. Ces derniers sont localisés en Suisse (Vevey et Aubonne), en Espagne (Tres Cantos), en Italie (Ivrea, Bari et Guidonia) et en France (Martillac, en Gironde).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS