Biosynex veut tripler son activité d’ici 2020

Le spécialiste des tests de diagnostic rapide Biosynex regroupe toutes ses activités au parc d’innovations d’Illkirch, dans l’Eurométropole de Strasbourg (Bas-Rhin). L’objectif est de tripler les activités d’ici 2020 en élargissant la gamme de tests et en s’installant aux Etats-Unis et en Afrique.

Partager
Biosynex veut tripler son activité d’ici 2020

Biosynex dispose désormais des moyens de ses ambitions : un bâtiment de 13 500 m² du parc d’innovations d’Illkirch, à côté de Strasbourg (Bas-Rhin), lui permet de rassembler dans un même lieu ses deux sites strasbourgeois ainsi que l’implantation d’Angers (Maine-et-Loire). Grâce à un plan d’investissement - dont le montant n’est pas communiqué -, Biosynex va augmenter la taille de ses laboratoires de R&D, sur 1 000 m², et de production, stockage et logistique, sur 10 000 m². La PME annonce un chiffre d’affaires de 33 millions d’euros en 2017, contre 27 millions d'euros en 2015, avec une centaine de salariés. L’objectif annoncé est de tripler l’activité d’ici 2020.

"Nous sommes en attente pour l’agrément de plusieurs produits cruciaux aux Etats-Unis et préparons une campagne de développement vers l’Afrique, souligne la direction de Biosynex. L’un de nos atouts réside dans la maîtrise complète de toute la chaîne de recherche et développement, de production, stockage et logistique. La traçabilité est entièrement sous contrôle, comme la chaîne de valeur ajoutée."

Des produits nouveaux

Spécialisée dans le marché de la santé et l’hygiène féminine, Biosynex mise sur son test VIH, en attente d’agrément sur le marché français mais déjà disponible dans plusieurs pays. Grâce aux croissances externes opérées ces dernières années, la PME prévoit des développements dans l’obstétrique et l’infectieux notamment. La création de nouveaux laboratoires de biologie moléculaire, culture cellulaire et microbiologique sont au programme de Biosynex, cotée sur Euronext Growth à Paris. Après le succès d’un appel au marché opéré en 2016, l’entreprise pourrait effectuer une nouvelle opération pour financer ses projets, pour des montants non encore connus.

Didier Bonnet

0 Commentaire

Biosynex veut tripler son activité d’ici 2020

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS