Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

BioProLor traque les molécules actives du futur

Publié le

La seconde mouture du consortium public-privé BioProLor, à Nancy (Meurthe-et-Moselle) – un programme de recherche collaborative sur les molécules d’origine végétale – a été lancé début octobre. Elle regroupe quatre PME innovantes de l’agglomération nancéienne – Plant Advanced Technologies, Etap-Lab, StaniPharm, Biolie –, le géant allemand BASF et deux laboratoires associés à l’Université de Lorraine. Ses travaux soutenus par la Région Grand-Est à hauteur de 2,6 millions d’euros intéressent l’agrochimie, mais aussi la pharmaceutique, la cosmétique et la nutraceutique (compléments alimentaires). « Notre consortium a l’avantage de combiner recherche fondamentale et ingénierie, avec des sociétés capables de produire les ingrédients actifs », détaille Frédéric Bourgaud, le directeur-général délégué à la recherche de Plant Advanced Technologies. Pour cette PME, le premier BioProLor en 2010-2014 a facilité le développement d’un ingrédient pour Chanel et d’un anti-inflammatoire en attente d’essais précliniques. Une cinquantaine d’emplois très qualifiés auraient été créés au sein des entreprises associées, depuis le lancement du programme. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle