Environnement

Biolie extrait les actifs des microalgues

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Biolie extrait les actifs des microalgues
Biolie utilise un procédé d’extraction sans solvant.
© Biolie
La technologie brevetée par Biolie à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) pour passer les microalgues au crible de l’extraction enzymatique intéresse l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). « Notre procédé n’emploie aucun solvant et facilite la séparation d’actifs que d’autres technologies ne parviennent pas à extraire », résume Nicolas Attenot, le président de Biolie. Cette start-up (8 salariés), créée à partir de recherches conduites à l’université de Lorraine, compte tirer de la spiruline et d’autres microalgues des ingrédients antioxydants, anti-inflammatoires, des pigments ou encore des protéines utilisables par les industries des cosmétiques et des compléments alimentaires. Son projet a été[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte