Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Biolandes veut doubler sa capacité de production sur l’extrait d’écorce de pin

, ,

Publié le

Producteur d'huiles essentielles et d'extraits naturels aromatiques pour la parfumerie, cosmétique, aromathérapie, le groupe Biolandes s’apprête à lancer une nouvelle unité de fabrication dédiée à l’extrait d’écorce de pin en 2016 sur son site historique à Le Sen (Landes).

Biolandes veut doubler sa capacité de production sur l’extrait d’écorce de pin © Biolandes

L'extrait d’écorce de pin n’a jamais eu autant de succès auprès des industriels et des laboratoires pharmaceutiques. Les ventes sont en croissance de 10 à 15 % par an. "De récentes études scientifiques ont démontré toutes ses vertus", indique Philippe Coutière, directeur technique de Biolandes, premier producteur au monde d'huiles essentielles et d'extraits naturels aromatiques pour la parfumerie, cosmétique, aromathérapie.

Pour répondre à la demande, Biolandes va investir 3 millions d’euros, afin de doubler ses capacités de production sur le site de Le Sen (Landes), qui emploie 170 salariés. Cet investissement sera accompagné par l’embauche de 6 personnes. L'extrait d'écorce de pin représente 20 % de la production de cette usine, soit 10 millions d'euros de chiffre d'affaire. L’entreprise en fabrique entre 15 et 20 tonnes par an.

Créé en 1979, Biolandes possède désormais trois autres usines à Bussac (Charente-Maritime), spécialisée dans les écorces décoratives, à Châteaugiron (Ille-et-Vilaine), pour les compléments alimentaires, et à Valréas (Drôme), pour des essences comme la lavande. Elle compte six filiales pour la collecte et la première transformation (Bulgarie, Brésil, Espagne, Madagascar, Maroc et Turquie).

Le groupe Biolandes compte 330 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros.

Nicolas César

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

04/12/2013 - 23h27 -

Monsieur César

Vous devriez lire une carte avec plus de rigueur car Valréas se situe dans le Vaucluse. Plus précisément dans un morceau de Vaucluse enclavé dans la Drôme (Enclave-des-papes). Nous sommes plutôt attaché à cette particularité. Un simple coup d’œil sur wikipédia éviterait ce genre d'erreur. ;-)
Répondre au commentaire

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus