Bioconversion : Polyols : Global Bio-chem et IPP passent à l'échelle industrielle en Chine

Partager
Il y a moins d'un an, Global Bio-chem mettait en service une unité pilote de polyols produits à partir d'amidon de maïs de 10 000 t/an à Changchun, en Chine. Pour ce projet, Global Bio-chem a formé un joint-venture avec IPP, qui regroupe plusieurs sociétés spécialisées dans les procédés biochimiques (CPH n°259). Cette fois, les protagonistes passent à l'échelle industrielle. Ils vont ainsi établir un site de polyols ayant une capacité de 200 000 t/an. La production devrait démarrer au cours du premier semestre 2006. Pour ce faire, les compagnies vont constituer un nouveau joint-venture. Ce dernier, baptisé Global Corn Chemical, sera constitué à Hong Kong par Global Bio-chem (participation de 81,2%) et deux membres d'IPP : International Polyol Chemicals (6,3 %) et Icelandic Green Polyols (12,5 %). Global Corn Chemical établira à son tour une filiale, Dacheng BioChemical, chargée de la construction et de la gestion du nouveau site. IPP fournira quant à lui une licence pour l'utilisation de sa technologie Polyol ainsi qu'un support technologique pour le site. L'opération coûtera près de 96 M$ (76 M€) à Global Bio-chem, qui accordera également une licence à Dacheng BioChemical pour l'utilisation de certaines de ses marque déposées en Chine. « Les résultats satisfaisants obtenus au cours de la première phase du projet et l'envol des prix du pétrole nous ont montré qu'il était temps d'affirmer notre succès dans le développement et l'application de la technologie Polyol, afin de capturer les importantes opportunités du vaste marché de ces produits », a déclaré Liu Xiaoming, co-président de Global Bio-chem. Les polyols (éthylène glycol, propylène glycol, 1-2 butanediol, 2-3 butanediol, méthanol et éthanol) sont à l'heure actuelle produits à partir du pétrole. Les partenaires espèrent ensuite réaliser deux autres augmentations de capacités sur le site (500 000 t/an chacune) dans les trois à cinq prochaines années. La compagnie vient d'ailleurs de lancer un emprunt de 180 M$ (144 M€), en partie pour financer sa participation dans le nouveau joint-venture. Global Bio-chem, basé à Hong Kong, se consacre à la production de produits biochimiques à base de maïs (sirop de maïs concentré en fructose, lysine, acides aminés, acide glutamique, amidon modifié pour le papier).

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS