Tout le dossier Tout le dossier

Bio-bots : des robots biologiques musclés et imprimés en 3D

Des scientifiques de l'Université de l'Illinois ont créé un "robot biologique" d'un centimètre de long, imprimé en 3D, qui utilise du tissu musculaire stimulé électriquement pour se mouvoir. Des recherches inhabituelles mais avec des applications potentielles bien réelles.

Partager
Bio-bots : des robots biologiques musclés et imprimés en 3D

Des ingénieurs de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign viennent de faire la démonstration d'une nouvelle variété de «bio-bots», des robots biologiques capables de marcher grâce à des cellules musculaires contrôlées par des impulsions électriques. Ils font moins d'un centimètre et sont faits d'une combinaison de cellules vivantes et de cellules synthétiques en hydrogel, imprimées en 3D.

Ce groupe de chercheurs, mené par Rashid Bashir, directeur du département de bioingenierie de l'université, avait déjà créé des bio-bots capables de «marcher» à l'aide de cellules cardiaques de rats, mais celles-ci étant obligée de se contracter en permanence, il n'était pas possible de contrôler les mouvements de la machine, qu'il s'agisse de la «démarrer» ou de «l'éteindre» ou de la faire se mouvoir à différentes vitesses.

Des muscles squelettiques pour plus de contrôle

Les nouveaux bio-bots utilisent une bande de cellules provenant de muscles squelettiques (sous contrôle volontaire du système nerveux central), ce qui permet aux chercheurs de mieux les contrôler et ouvre la voie à plus d'applications pour cette technologie. La conception est inspirée des structures musculo-squelettiques (muscle-tendon-os) qu'on trouve dans la nature.

Elle emploie une armature d'hydrogel imprimée en 3D, suffisamment forte pour donner une structure au bio-bot, mais également assez flexible pour plier comme une articulation. Le muscle est attaché aux deux «pieds» du bio-bot, de la même manière qu'un muscle est attaché à l'os par un tendon. La vitesse du bio-bot peut être contrôlée en ajustant la fréquence des impulsions électriques. Une fréquence plus élevée fait que les muscles se contractent plus vite, augmentant la vitesse de progression.

Pousser le biologique au-delà du naturel

La prochaine étape pour les chercheurs sera d'obtenir encore plus de contrôle sur les mouvements des bio-bots, par exemple en intégrant des neurones au système pour qu'il puisse être dirigé dans différentes directions à l'aide de lumière ou de gradients chimiques. Et côté ingénierie, il faudra concevoir une armature adaptée qui permettra aux bio-bots de se mouvoir dans plusieurs directions basées sur la réception de différents signaux. L'impression 3D est ici un avantage non négligeable car elle permet aux scientifiques de tester différents concepts assez rapidement.

Le but à moyen terme est d'utiliser ces appareils comme capteurs environnementaux mobiles et autonomes, par exemple en leur faisant détecter une toxine et se déplacer vers elle, pour, en relâchant des agents, la neutraliser. Les chercheurs ne comptent pas s'arrêter là et veulent utiliser les propriétés dynamiques des cellules en terme d'organisation autonome et de réponse aux facteurs environnementaux pour fabriquer des machines biologiques suivant des structures non-naturelles. A plus long terme, ces machines biologiques pourraient aider à administrer des médicaments, être utilisés pour de la robotique chirurgicale, former des implants intelligents, etc.

Les travaux ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Ci-dessous une vidéo démontrant les prouesses des bio-bots :

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Micro-électronique

Wearables : un capteur qui détecte la déshydratation

Technos Robotique

Devenez Shiva grâce aux exosquelettes du MIT

Fabrication additive

Des vaisseaux sanguins artificiels imprimés en 3D

Biotechs

Une nouvelle méthode de transfert d'énergie sans fil permet des implants miniatures

Biotechs

Un implant dédié à la thérapie génique pour faire entendre les sourds

Biotechs

La prothèse bionique de Luke Skywalker, homologuée en un temps record

Biotechs

Un oeil bionique en nanotubes de carbone

Biotechs

Extension du code génétique : une entreprise explorera la création de nouvelles protéines

Biotechs

Une puce dans le cerveau pour contrôler une main paralysée

Biotechs

Avec Haptix, la Darpa veut redonner le sens du toucher aux amputés

Biotechs

Une prothèse biomimétique pour faire danser les amputés

Energie - Environnement

Une pile à combustible pour faire battre le coeur Carmat

Micro-électronique

Des composants électroniques "mous" pour épouser la forme du corps

Fabrication additive

Une collaboration globale pour offrir des mains imprimées en 3D à des enfants

Impression

Un crâne imprimé en 3D implanté avec succès

Impression

Un exosquelette imprimé en 3D

Biotechs

OxSyBio imprime des cellules synthétiques en 3D avec de l'eau

Biotechs

Cybathlon : les premiers JO bioniques auront lieu en 2016

Défense

La Darpa veut créer un implant cérébral pour contrôler la mémoire

Conception

Une peau artificielle d'une sensibilité égale à la peau humaine

Nanotechnologies

Vidéo : des nanomoteurs contrôlés à l'intérieur des cellules

Biotechs

Une prothèse offre un troisième bras à un batteur

Biotechs

Une prothèse qui redonne le sens du toucher

Photonique

Des lentilles de contact à vision thermique grâce à un capteur en graphène

Energie - Environnement

La chaleur du corps, source d'énergie pour les objets connectés

Biotechs

La Darpa ouvre un bureau de recherche en technologies biologiques

Défense

L'armée US planche sur une armure "Iron Man"

Réglementation

Vers des recherches encadrées sur les embryons

Réalité augmentée

Le MIT met les nanotechnologies au service de la réalité augmentée

Production

Le MIT prépare Atlas pour la compétition robotique de la Darpa

New Space

La Nasa entraîne un robot pour soigner les astronautes dans l'espace

Numérique

Avec DeepMind, Google mise sur l'intelligence artificielle

Cloud computing

Watson, le cerveau artificiel d'IBM bientôt sur smartphone

Micro-électronique

La pilule du futur sera une puce contraceptive... télécommandée !

Numérique

"Holà !" : premier envoi de message par télépathie réussi !

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS