Bilan mitigé pour Renault en 2011

Renault a enregistré un bénéfice net en forte baisse en 2011. Mais le constructeur français précise que son bénéfice d’exploitation est pour sa part en hausse, à 1,24 milliard d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bilan mitigé pour Renault en 2011

Au lendemain de la présentation des résultats financiers de son concurrent PSA Peugeot Citroën, c’est au tour de Renault d’annoncer les siens ce 16 février. Comme son homologue, son bénéfice net plonge de 39% à 2,1 milliards d’euros. Une chute liée notamment au gonflement de son résultat sur l’exercice 2010 par la cession des parts du groupe dans le constructeur suédois de camions Volvo, explique le constructeur. Cette plus-value de cession est estimée à deux milliards d’euros par le groupe.

Renault estime que les contraintes d’approvisionnement liées au tsunami japonais ont eu un impact défavorable sur la marge opérationnelle de la division automobile de 200 millions d’euros sur l’année.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Mais Renault souligne que son bénéfice d’exploitation a pour sa part doublé par rapport à 2010 à 1,24 milliard d’euros. Le groupe a aussi dépassé son objectif de flux de trésorerie pour sa branche automobile à 1,08 milliard d’euros, notamment grâce à une hausse des ventes et une amélioration de ses coûts. Enfin son chiffre d’affaires est de 42,2 milliards d’euros. Soit une progression de 9,4% par rapport à 2010. Le groupe justifie cette hausse par la dynamique commerciale et l’amélioration du mix produit.

Résistance aux crises

Ces performances sont "en ligne avec la trajectoire fixée dans son plan stratégique Renault 2016 - Drive the Change", assure Renault. Carlos Ghosn, patron de l’Alliance Renault-Nissan, affirme dans un communiqué que "Renault a fait face aux différentes crises qui ont émaillé l’année et dépasse son objectif de free cash flow fixé en 2011, grâce notamment à la mobilisation de tous ses salariés".

Pour 2012, Renault vise un flux de trésorerie opérationnel positif pour sa branche automobile. Il compte verser un dividende de 1,16 euro par action. "En 2012, nous devrions largement dépasser les 43 % de nos ventes hors Europe, tout en maintenant le leadership de la marque Renault en France et sa position de n°2 en Europe", déclare Carlos Ghosn, Président-directeur général de Renault. En 2011, les ventes du groupe ont progressé de 19% hors Europe, notamment au Brésil et en Russie.

Il estime enfin que le marché européen devrait baisser de 3 à 4% avec un marché français en recul de 7 à 8%.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS