Bientôt la rentrée pour la première promotion Stanford-Polytechnique

Une trentaine d’ingénieurs et post-doctorants s’apprêtent à suivre la formation à l’entrepreneuriat innovant que la business school de l’université californienne de Stanford a choisi d’ouvrir à Paris, en partenariat avec Polytechnique.

Partager
Bientôt la rentrée pour la première promotion Stanford-Polytechnique

Ils sont ingénieurs ou en post-doc, Français pour moitié, venus du reste de l’Europe pour l’autre moitié… Une trentaine de jeunes diplômés scientifiques ou chercheurs – entre 23 et 26 ans pour la plupart - démarreront dans quelques jours, à Paris, la formation à l’entrepreneuriat innovant que la Graduate School of Business de l’université américaine de Stanford a choisi d’ouvrir en France. Depuis sept ans, la prestigieuse institution californienne propose cette formation de 200 heures sur son campus de la Silicon Valley. Après avoir exporté son modèle en Inde, elle a souhaité disposer d’un site en Europe avant d’en ouvrir un autre à Pékin, en 2014.

Apprendre aux scientifiques à commercialiser leurs innovations

“Stanford voulait, en Europe, s’appuyer sur un partenaire. Nous avons réussi à la convaincre que Polytechnique répondait à son niveau d’exigence côté scientifique, et avait, malgré sa petite taille par rapport aux universités américaines, la capacité à rayonner auprès des autres institutions européennes, explique Bruno Martinaud, directeur du master Entrepreneuriat de Polytechnique, à l’origine de ce partenariat. Car le programme doit être réellement européen, et non français.

Objectif de cette formation de 200 heures : donner à de jeunes scientifiques de haut niveau les compétences nécessaires à la création d’une entreprise innovante, ou au développement de leurs innovations. Un créateur de start-up y a, par exemple, envoyé l’un de ses ingénieurs, pour développer son sens de l’entrepreneuriat. Et les candidats ont été sélectionnés non seulement sur leur background scientifique, mais aussi sur leur motivation entrepreneuriale et l’opportunité réelle, pour eux, de développer une de leurs innovations », explique Bruno Martinaud.

Des cours en visioconférence par les meilleurs profs de Stanford

Les cours, les fondamentaux de la création d’entreprise et du management, seront donnés en visioconférence par la crème des enseignants de la Graduate School de Stanford , selon Bruno Martinaud, et parfois par ceux de Polytechnique. Seront invités à témoigner de leur parcours des entrepreneurs et investisseurs californiens et européens. Aux 100 heures de cours proprement dit s’ajouteront 100 heures de travail sur projets réels de commercialisation, apportés par les stagiaires eux-mêmes.

Plus court qu’un MBA, puisqu’il ne dure que cinq sessions de deux jours et demi réparties de septembre à novembre, le programme est aussi moins cher : 7000 euros. Il devrait monter en puissance l’an prochain, et accueillir une cinquantaine de participants, majoritairement non français. Ce vrai partenariat une très belle opportunité pour Polytechnique, dans le cadre de sa stratégie naissante de développer l’entrepreneuriat innovant au sein de l’école, conclut le responsable du programme. Rentrée de la première promotion le jeudi 19 septembre au soir. Dîner offert.

Cécile Maillard

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS