Biden pas préoccupé par l'effet de la hausse de l'impôt sur les sociétés

par Andrea Shalal
Partager
Biden pas préoccupé par l'effet de la hausse de l'impôt sur les sociétés
Le président américain, Joe Biden, a défendu lundi sa proposition d'augmenter l'impôt sur les sociétés afin de financer les investissements qu'il ambitionne de réaliser pour moderniser les infrastructures, disant considérer qu'une telle mesure ne pénaliserait pas l'économie du pays. /Photo prise le 2 avril/REUTERS/Erin Scott

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain, Joe Biden, a défendu lundi sa proposition d'augmenter l'impôt sur les sociétés afin de financer les investissements qu'il ambitionne de réaliser pour moderniser les infrastructures, disant considérer qu'une telle mesure ne pénaliserait pas l'économie du pays.

S'exprimant devant la presse, Joe Biden a soutenu que rien ne permettait d'attester que sa proposition de relever la fiscalité des entreprises aboutirait à faire fuir à l'étranger les sociétés américaines.

Il a une fois de plus fustigé l'attitude de la cinquantaine d'entreprises présentes dans la liste Fortune 500 qui n'ont payé aucun impôt au cours des trois dernières années, jugeant qu'il était temps pour elles d'assumer leur part du fardeau fiscal.

Prié de dire si un relèvement de 21% à 28% de l'impôt sur les sociétés les inciterait à partir à l'étranger, il a répondu: "pas du tout, il n'y a aucune preuve".

Son prédécesseur Donald Trump et les parlementaires républicains ont ramené en 2017 l'impôt sur les sociétés de 35% à 21%. Il avait promis de s'attaquer au dossier des infrastructures au cours de son mandat sans parvenir à honorer cette promesse.

Joe Biden affirme que les Etats-Unis ont besoin d'investir dans ce poste de dépenses afin d'améliorer la compétitivité du pays face aux pays qui mettent des milliards de dollars sur la table pour moderniser leurs infrastructures.

"Je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour créer les conditions qui nous permettront de concurrencer le reste du monde qui investit dans ses infrastructures", a déclaré le président.

(Andrea Shalal; version française Nicolas Delame)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS