Biden annonce un accord sur le plan d'infrastructures

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi qu'un accord avait été trouvé sur un plan d'investissement dans les infrastructures, alors qu'il s'est entretenu dans la journée à la Maison blanche avec un groupe bipartite de sénateurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Biden annonce un accord sur le plan d'infrastructures
Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi qu'un accord avait été trouvé sur un plan d'investissement dans les infrastructures, alors qu'il s'est entretenu dans la journée à la Maison blanche avec un groupe bipartite de sénateurs. /Photo prise le 24 juin 2021/REUTERSKevin Lamarque

"Nous avons un accord", a-t-il lancé aux journalistes à l'issue de la réunion avec le "Groupe des 21", en référence au nombre de sénateurs impliqués dans les négociations destinées à obtenir un accord bipartite sur la question.

Joe Biden, qui a prévu de s'exprimer à 14h00 (18h00 GMT) pour donner des précisions, a indiqué qu'aucun des deux camps n'avait obtenu ce qu'il souhaitait, disant notamment qu'il avait consenti de "sérieux compromis" sur les infrastructures humaines.

Le "Groupe 21" a planché sur un projet de 1.200 milliards de dollars sur huit ans, après des mois de négociations parfois compliquées entre la Maison blanche et les élus du Congrès.

Joe Biden avait initialement présenté un projet de 2.300 milliards de dollars avec l'ambition, aussi, de redessiner l'économie américaine en prenant des mesures contre le changement climatique et en élargissant les services aux personnes.

Pour trouver un compromis avec les républicains, l'ancien sénateur et vice-président avait revu ses ambitions à la baisse, avec un plan de 1.700 milliards de dollars, et multiplié ces derniers mois les réunions avec des élus du Congrès - sans qu'un accord ne se dessine alors.

Le locataire démocrate de la Maison blanche avait notamment repoussé au début du mois une proposition de 330 milliards de dollars soumise par la sénatrice républicaine Shelley Capito.

(Reportage Andrea Shalal; version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS