Bic renonce à recruter entre 80 et 100 personnes à Redon

Le groupe a pris cette décision car la Commission européenne prévoit l’annulation de la taxe anti-dumping sur les briquets chinois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bic renonce à recruter entre 80 et 100 personnes à Redon

La Commission européenne veut supprimer cette taxe anti-dumping sur les produits chinois, qui existe depuis plus de vingt ans. Pour chaque briquet importé de Chine qui arrive en Europe, il y a une taxe de 6,5 centimes d’euro. Cette préconisation européenne, qui devrait être entérinée à la mi-décembre, aura des conséquences importantes sur l’activité de l’usine Bic située à Redon (Société briquet jetable), en Ille-et-Vilaine.

Elle emploie 300 salariés et fabrique 60 % de la production mondiale de briquets jetables Bic. Chaque année, le groupe met sur le marché un milliard de briquets. Bic avait initialement l’intention de recruter entre 80 et 100 salariés supplémentaires pour cette usine. La décision européenne met un frein à ce projet et va réduire sensiblement l’enveloppe des investissements.

Le groupe avait prévu d’investir à Redon "plusieurs dizaines de millions d’euros", notamment pour l’installation de lignes supplémentaires de production, mais la suppression de la barrière douanière fait perdre à Bic un marché potentiel évalué à 150 millions de briquets par an en Europe.

A Redon, l’effectif existant va néanmoins rester stable. Un bâtiment de près de 5 000 m² va être construit pour le stockage des briquets. L’an passé, le groupe Bic a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, dont 28 % dans les briquets, le reste se répartissant entre les rasoirs jetables et les produits de papeterie.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS