Bic rassure sur sa marge au 1er trimestre et bondit en Bourse

PARIS (Reuters) - Le groupe Bic a publié mercredi des résultats en baisse au titre du premier trimestre mais est parvenu à contenir le repli de sa marge d'exploitation, ce qui rassure le marché et fait bondir le titre à la Bourse de Paris.
Partager
Bic rassure sur sa marge au 1er trimestre et bondit en Bourse
Le groupe Bic a publié mercredi des résultats en baisse au titre du premier trimestre mais est parvenu à contenir le repli de sa marge d'exploitation, ce qui rassure le marché et fait bondir le titre à la Bourse de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger

Le fabricant de stylos, briquets et rasoirs jetables s'inscrit comme la deuxième plus forte hausse de l'indice SBF 120 (-0,64%) et est bien parti pour réaliser sa meilleure séance en près de six mois, avec un gain de 4,9% à 83,55 euros à 12h07.

Le résultat d’exploitation normalisé de Bic est ressorti à 69,6 millions d’euros au premier trimestre, contre 81,1 millions un an plus tôt, et la marge d'exploitation normalisée en repli de 40 points de base à 16,7%.

"Ce qui fait monter le titre c'est la performance rassurante de la marge", commente l'analyste Cedric Rossi chez Bryan Garnier, en notant que le consensus tournait autour de 15,4% pour cet indicateur.

La marge meilleure que prévu éclipse la "performance décevante" au niveau des ventes, dont la tendance est ressortie sous les attentes, ajoute-t-il.

Le chiffre d'affaires de Bic a baissé de 12,2% au premier trimestre, à 415,4 millions d’euros, en recul de 1,5% à périmètre et changes constants.

Il a notamment été impacté par la faiblesse persistante des ventes de rasoirs (-6%) et la fermeté de l'euro face au dollar et au réal brésilien (impact changes négatif de 9,2%).

Le groupe est cependant parvenu à faire progresser sa marge brute, à 53,8% contre à 52,8% un an plus tôt.

"Nous restons déterminés à atteindre nos objectifs 2018", a déclaré le PDG Bruno Bich, cité dans un communiqué.

Le groupe, qui avait prévenu en février d'une nouvelle dégradation de sa marge d'exploitation en 2018, a notamment réaffirmé mercredi qu'elle devrait se situer entre 17% et 18% cette année.

Elle était de 19,8% en 2017 et de 20,2% en 2016.

(Dominique Rodriguez, édité par Pascale Denis)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS