Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bic perd son directeur général et chute en Bourse

Astrid Gouzik ,

Publié le

A l'occasion de la présentation de ses résultats financiers pour l'année 2015, le français Bic a également annoncé le départ à la retraite de son directeur général, Mario Guevara.

C'est un départ surprise que le groupe Bic a annoncé ce mercredi 17 février, par voie de communiqué. A 57 ans, Mario Guevara, directeur général depuis 2006, a pris la décision de partir à la retraite. 

Conséquence de ce départ, les fonctions de président, actuellement assumées par Bruno Bich, et de directeur général vont être regroupées.

Il sera aussi soumis à l’Assemblée Générale du 18 mai 2016 une modification des statuts afin de permettre au président, au directeur général et aux directeurs généraux délégués d’exercer leurs fonctions jusqu’à 72 ans. Bruno Bich, âgé de 70 ans, sera de ce fait autorisé à prendre les rênes de l'entreprise dans l'attente d'un nouveau directeur général.

Dans le même temps, l'industriel a fait part de ses résultats financiers pour l'année 2015. Le chiffre d'affaires a atteint 2,24 milliards d’euros en progression de 6,2% à base comparable. La position nette de trésorerie est de 448 millions d’euros. L'action affiche un bénéfice net de 6,89 euros, en hausse de 23,7%.

Bic est optimiste pour l'année 2016 et prévoit une hausse d’environ 5% du chiffre d’affaires. "En 2016, capitalisant sur notre solide structure financière, nous avons décidé d’augmenter nos investissements afin de renforcer la croissance à moyen et long terme. Tenant compte de l’évolution récente de l’environnement de l’industrie des produits promotionnels, le Conseil a décidé d’initier un examen des options stratégiques qui s’offrent à BIC Graphic", a commenté Mario Guevara dans le communiqué.

Malgré ces résultats solides, le cours de bourse a été chahuté ce mercredi 13 février. A la mi-journée, le titre Bic perdait 10,5%. Les investisseurs ont apparemment été affolés par l'annonce du départ du directeur général et des résultats honorables, mais qui restent inférieurs aux attentes. 

Astrid Gouzik

Retrouvez plus d'informations sur les six implantations françaises du groupe Bic en cliquant ici

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle