Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Bic concentre les activités de sa filiale Conté sur le site de Samer

, ,

Publié le

Bic annonce un plan de modernisation de 12 millions d’euros sur cinq ans pour ses outils de production basés sur le littoral du Pas-de-Calais. Le groupe va concentrer ses activités industrielles et le personnel concerné sur le seul site de Samer, au détriment de celui de Boulogne-sur-Mer.

Moins d’une vingtaine de kilomètres séparent les deux sites de Boulogne-sur-Mer et de Samer (Pas-de-Calais). Aussi, dans une volonté de "moderniser son outil de production industriel dans le Pas-de-Calais", le groupe Bic a décidé de concentrer son activité industrielle sur l’un des deux sites, celui de Samer. Pour accompagner cette opération, il est annoncé un investissement de 12 millions d’euros sur cinq ans.

"Ce projet industriel permettrait de consolider la fabrication des produits de grande série et en croissance sur un site moderne, intégré et compétitif", précise le groupe Bic. Cela permettra de "renforcer dans le bassin boulonnais, le pôle d’expertise historique de Bic dans les portemines, les crayons graphites et le coloriage". Le communiqué ajoute, sans toutefois apporter plus de précision, que "l'ensemble des salariés se verrait proposer un poste à l'échéance", c'est-à-dire d’ici les cinq prochaines années. Ce qui, implicitement, pourrait signifier l’arrêt de l’activité du site de Boulogne-sur-Mer.

Plumes et crayons depuis 1846

L’activité de production de plumes puis de crayons à Boulogne-sur-Mer remonte au XIXe siècle. Dès 1846, Pierre Blanzy et Eugène Pour fabriquent des plumes métalliques dans la ville portuaire. Une seconde entreprise est créée par François Lebeau en 1856, puis est reprise en 1872 par Camille Baignol et Pierre Farjon, donnant naissance à la célèbre société Baignol & Farjon.

Ces entreprises sont successivement absorbées, au début du XXe siècle, par le normand Conté. En parallèle, les établissements boulonnais sont progressivement passés de la production de plumes à celle de crayons.

Cette histoire connaît une nouvelle étape, cruciale, en 1979, lorsque Conté est à son tour repris par le groupe Bic. Sur le littoral boulonnais, Conté dispose alors de deux unités de production : la première, historique, à Boulogne-sur-Mer, et une seconde, à moins de vingt kilomètres de là, à Samer, suite à l’installation dans cette ville, en 1923, de la société Baignol & Farjon.

Intégrées au groupe Bic, ces deux entités se sont considérablement développées à l’international. Elles regroupent à ce jour 250 salariés (160 à Boulogne-sur-Mer et 90 à Samer). Ses productions, soit 850 millions d’unités par an, couvrent l’intégralité des composants d’une grande variété de produits comme le Bic Matic (porte-mine), des feutres à petite pointe, des gommes, les crayons de la gamme Evolution ou encore les craies de coloriage Plastidecor.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus