L'Usine Matières premières

BHP Billiton et Baosteel signent un nouvel accord d'approvisionnement

Publié le

Dans sa lutte pour le contrôle de Rio Tinto, BHP démontre sa capacité à sécuriser ses débouchés.

Le mineur diversifié australo-britannique a signé aujourd'hui un engagement de livraison de minerai de fer à long terme avec le premier sidérurgiste chinois, Baosteel. BHP détient 85% du projet, les 15% restant sont détenus par des entreprises japonaises. Avec ce nouveau contrat, Baosteel recevra 10 millions de tonnes (Mt) de minerai chaque année pendant 10 ans. Les premières livraisons s'effectueront en avril 2008. Le prix du minerai sera fixé chaque année à un niveau négocié entre les partenaires. BHP livrait auparavant 6 Mt de minerai à Baosteel chaque année, le nouveau contrat portera donc sur 94 Mt.
Cet accord permettra à BHP de sécuriser les débouchés nécessaires au vaste plan d'investissement mis en place en Western Australia et qui va lui permettre d'extraire 300 Mt de minerai d'ici à 2015. « Ces nouveaux approvisionnements soulignent notre optimisme dans les perspectives à long-terme de la sidérurgie en Chine », souligne le vice-président du chinois, Dai Zhihao. 
Ce nouveau contrat démontre notre attachement pour la sidérurgie chinoise, explique Samantha Evans, la porte-parole du mineur. Surtout, comme l'a relevé la presse australienne, il illustre la nouvelle position de BHP par rapport au mécanisme de fixation du prix du minerai. « Les prix des contrats à long-terme qui traditionnellement étaient indexés sur les prix contractuels ont besoin d'une certaine flexibilité pour intégrer différentes approches, plus liées au marché, dans le futur », a précisé Evans. Le nouveau contrat devrait permettre une approche plus souple, intégrant les variations du marché spot, tout en maintenant la sécurité des livraisons.
Ce nouveau contrat avec un sidérurgiste chinois souligne la puissance de frappe de BHP Billiton dans son combat à distance avec Rio Tinto. La banque conseil de BHP, Macquarie, lui aurait par ailleurs suggéré de revoir en hausse son offre sur son compatriote. Selon un calcul savant elle estime qu'une offre comprise entre 4,25 et 5 actions BHP pour 1 action Rio Tinto ne serait pas dilutive pour ses actionnaires, rapporte la presse australienne. Une information que ni BHP, ni Rio n'ont voulu confirmer.
Daniel Krajka

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte