Best-of 2013 : Election au Medef, Gattaz succède à Parisot

L'année 2013 a été marquée par la fin de l'ère Laurence Parisot au Medef. Arrivée en 2005 à la tête de l'organisation patronale, la patronne des patrons a fait de la résistance en essayant de briguer un troisième mandat mais a finalement laissé son fauteuil au président du Groupement des fédérations industrielles (GFI) et PDG de Radiall, Pierre Gattaz.

Partager
Best-of 2013 : Election au Medef, Gattaz succède à Parisot

Passage de témoin mouvementé à la tête du Medef. 2013 marquait en effet la fin du deuxième et dernier mandat de Laurence Parisot, huit ans après qu'elle a été élue présidente de l'organisation patronale.

Parisot fait de la résistance

Mais la patronne des patrons se voyait bien poursuivre l'aventure. A plus de six mois des scrutins, en tout début d'année, Laurence Parisot confirme les bruits de couloirs et annonce qu'elle souhaite changer les statuts du Medef, qui limitent à deux le nombre maximum de mandats. Très vite, les réactions fusent : pour le candidat Jean-Claude Volot, ex-médiateur national des relations inter-entreprises au Medef, il s'agit ni plus ni moins d'une tentative de "coup d'état". Le président du Groupement des fédérations industrielles, Pierre Gattaz, qui s'est déclaré candidat le 14 janvier, évoque de son côté une attitude "irresponsable" qui met en danger la crédibilité du mouvement patronal.

Alors que la présidente du Medef aurait pu sortir par le haut après avoir mené les négociations qui ont débouché sur la signature de l'accord interprofessionnel sur l'emploi en début d'année, la fronde anti-Parisot continue de plus belle. Elle ne s'achèvera qu'avec le vote du conseil exécutif du Medef, le 28 mars. Un vote négatif, qui annihile tout espoir d'une course vers un troisième mandat pour la vice-présidente de l'Ifop.

Union sacrée autour de Pierre Gattaz

Après un premier écrémage des candidats par le traditionnel jeu des alliances et des désistements, ne subsitent rapidement que quatre candidats : Pierre Gattaz, président de Radiall, Geoffroy Roux de Bézieux, patron d'Omea Telecom (Virgin Mobile), Patrick Bernasconi, président de la Fédération nationale des travaux publics, et Hervé Lambel, qui dirige notamment une organisation regroupant des TPE et des PME.

Adoubé par l'influente Union des industries et des métiers de la metallurgie (UIMM), Pierre Gattaz est finalement assuré début juin de succéder à Laurence Parisot, avec le ralliement de ses deux principaux opposants, Bernasconi et Roux de Bézieux. Confirmation le 3 juillet : 32 ans après son père, Yvon, Pierre Gattaz est donc élu pour diriger l'organisation patronale. Lors de son premiers discours en tant que président du Medef, il affiche sa volonté d'obtenir une réduction de 100 milliards d'euros des charges pesants sur les entreprises sur les cinq prochaines années. En ligne avec cet objectif, Pierre Gattaz se fera quelques mois plus tard l'un des portes-voix du ras-le-bol fiscal des entrepreneurs en s'opposant au projet de taxe sur l'EBE, finalement abandonné par le gouvernement.

Julien Bonnet

Pour aller plus loin, retrouvez nos dossiers :

Le feuilleton de la présidence du Medef

Medef : un fauteuil, quatre candidats

Comment Pierre Gattaz a décroché la présidence du Medef

0 Commentaire

Best-of 2013 : Election au Medef, Gattaz succède à Parisot

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS