Best Buy renonce à ses prévisions et chute en avant-Bourse

NEW YORK (Reuters) - Best Buy, le numéro un mondial des magasins d'électronique grand public, a fait état mardi d'une nouvelle baisse de ses ventes à périmètre comparable et a renoncé à ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Partager

Au lendemain de la nomination d'un nouveau directeur général, le Français Hubert Joly, Best Buy a annoncé avoir subi au deuxième trimestre une baisse de 3,2% des ventes de ses magasins ouverts depuis au moins 14 mois. Limitée à 1,6% aux Etats-Unis, ce recul a atteint 8,2% à l'international

Le groupe a expliqué avoir réduit sa prévision de bénéfice annuel mais a expliqué qu'il ne dévoilerait pas ses nouvelles prévisions. Il a en outre suspendu son programme de rachats d'actions.

Le titre Best Buy cédait 7,7% à 16,76 dollars peu après ces annonces.

Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS