Best a levé 450 millions de dollars dans le cadre de son IPO

HONG KONG (Reuters) - Best, un groupe chinois de logistique soutenu par Alibaba Group, a finalement levé 450 millions de dollars (375 millions d'euros) au terme de son introduction en Bourse de New York, ayant dû réviser sensiblement ses ambitions au vu d'une demande poussive de la part des investisseurs.
Partager
Best a levé 450 millions de dollars dans le cadre de son IPO
Best, un groupe chinois de logistique soutenu par Alibaba Group, a finalement levé 450 millions de dollars (375 millions d'euros) au terme de son introduction en Bourse de New York, ayant dû réviser sensiblement ses ambitions au vu d'une demande poussive de la part des investisseurs. /Photo prise le 27 juin 2017/REUTERS/Thomas Peter

Il espérait à l'origine lever plus de 930 millions de dollars mais c'était sans compter sur des investisseurs échaudés par plusieurs IPO qui n'ont pas répondu à leurs attentes ces derniers temps.

L'introduction en Bourse de Best était la plus importante effectuée par une entreprise chinoise aux Etats-Unis depuis celle du concurrent ZTO Express en octobre, d'un montant de 1,4 milliard de dollars.

Depuis ses débuts boursiers, l'action ZTO évolue en dessous de son prix d'IPO et elle accuse à présent un recul de 22% par rapport à ce dernier.

Le groupe de Hangzhou a placé 45 millions de certificats de dépôt (ADS, American Depositary Shares) à 10 dollars pièce, dans le bas de la fourchette indicative qui était de 10-11 dollars, a dit mercredi IFR, un service de Thomson Reuters, citant des sources proches du dossier.

Contacté par Reuters, Best, dont Alibaba détient 23,4% du capital, s'est refusé à tout commentaire sur la mise à prix de l'IPO.

Best proposait au départ 53,6 millions d'actions nouvelles et 8,54 millions d'actions existantes dans une fourchette de prix de 13-15 dollars, ce qui lui aurait permis de lever jusqu'à 932 millions de dollars.

La fourchette de prix initiale valorisait Best à 17,7-20,4 fois son résultat estimé de 2019, soit un multiple supérieur à celui de 13,7 de ZTO.

Best, dirigé par Johnny Chou, ancien patron de la filiale chinoise de Google (groupe Alphabet), comptait sur son profil high tech et sur le boom du marché chinois de la logistique et des livraisons de colis pour obtenir une valorisation élevée en Bourse.

(Fiona Lau pour IFR, Aparajita Saxena à Bengalore et Elzio Barreto à Hong Kong, Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS