L'Usine Energie

Besoin d'un EDF apaisé

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Besoin d'un EDF apaisé
Ludovic Dupin
Bien sûr, si Theresa May, le Premier ministre britannique, décide que son pays doit prendre un virage énergétique et remettre en cause la relance du nucléaire entamée il y a plus de dix ans, l’impact sera considérable pour EDF. Les deux réacteurs prévus à Hinkley Point sont porteurs de nombreux enjeux : prouver la pertinence de l’EPR, démontrer la capacité d’EDF à le construire dans les délais et en respectant le devis initial, renforcer les compétences de la filière nucléaire française en vue du renouvellement du parc de centrales dans l’Hexagone… L’impact toucherait toute la filière tricolore, qui compte bénéficier d’environ 40 % des commandes à venir. Le nouveau ministre de l’Économie et des finances, Michel Sapin, et les autorités chinoises,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte