Bertrand Rochette refuse de réintégrer Renault

L'affaire d'espionnage industriel chez Renault laissera des traces. L'un des cadres du constructeur licencié à tort vient de refuser la proposition de réintégration de Carlos Ghosn.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bertrand Rochette refuse de réintégrer Renault

"Je n'ai pas l'objectif ni aujourd'hui, ni demain de réintégrer Renault." Bertrand Rochette a fait un choix clair, blessé par le chaos qui a suivi l'affaire Renault. Il assume totalement son choix. "Renault a fait une proposition de réintégration que j'ai refusée compte-tenu de l'ensemble de la gestion qui a été faite de cette affaire et de l'impossibilité pour moi finalement de renouveler ma confiance à cette entreprise et à m'investir alors que le lien est cassé."

Un autre des cadres licenciés, Michel Balthazard, a également refusé de revenir dans son ancienne entreprise. Interviewé sur RTL, il a donné les mêmes raison pour son choix. "Mon souhait est que cette affaire se termine complètement pour pouvoir envisager l'avenir. Il y a un sentiment de grand gâchis"

Le PDG de Renault s'était engagé à recevoir les trois cadres injustement accusés. Le 14 mars, Renault a innocenté et promis réparation à ses trois cadres licenciés à tort en janvier pour espionnage industriel. Les dirigeants ont reconnu que l'affaire était probablement montée de toutes pièces.

Retrouvez tous les protagonistes de l'affaire Renault dans cette infographie animée.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS