Bertelsmann crée une division séparée pour l'éducation

FRANCFORT (Reuters) - Le géant allemand des médias Bertelsmann a annoncé jeudi le regroupement de ses activités dans l'éducation, secteur en plein essor, au sein d'une nouvelle entité.

Partager

Il s'agira d'une unité indépendante, comme le label musical BMG. Bertelsmann vise pour sa division éducation un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros cette année et d'un milliard d'euros à moyen terme, sans plus de précision.

"Nous créerons ainsi les meilleures conditions pour davantage de croissance, à la fois de manière organique et par le biais de nouvelles acquisitions", a déclaré Kay Krafft, qui dirige les activités éducation de Bertelsmann depuis 2014 et prendra la tête du nouvel ensemble.

Bertelsmann veut faire de l'éducation le troisième pilier de ses activités avec les médias et les services pour s'offrir une plus grosse part d'un marché mondial de 5.500 milliards de dollars dominé par le britannique Pearson.

L'éditeur allemand avait dit fin août qu'il pourrait envisager d'augmenter sa participation dans l'éditeur Penguin Random House, fruit d'une coentreprise précisément avec Pearson.

(Harro Ten Wolde; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS