Berlin réduit de moitié sa prévision de croissance 2019, à 0,5%

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand a réduit mercredi sa prévision de croissance 2019 pour la deuxième fois en trois mois, reflétant un ralentissement accru lié à la contraction de l'activité dans le secteur manufacturier.
Partager
Berlin réduit de moitié sa prévision de croissance 2019, à 0,5%
Le gouvernement allemand a réduit mercredi sa prévision de croissance 2019 pour la deuxième fois en trois mois, reflétant un ralentissement accru lié à la contraction de l'activité dans le secteur manufacturier. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

Berlin n'attend plus qu'une croissance de 0,5% cette année, soit moitié moins que sa prévision de 1,0% en janvier qui avait déjà été revue en baisse par rapport à un objectif initial de 1,8%.

Pour 2020, le gouvernement table sur un rebond avec une croissance qui atteindrait 1,5%.

Ces chiffres confirment des informations données par la presse vendredi.

Les tensions commerciales, le ralentissement de la croissance mondiale et les incertitudes autour du Brexit continuent de peser sur la première économie européenne, qui plus que jamais doit compter sur la demande intérieure pour se maintenir à flot.

La consommation des ménages, favorisée par un taux d'emploi record, des hausses de salaires supérieures à l'inflation et des taux d'intérêt bas, devrait rester le principal moteur de la croissance en 2019 et 2020.

Sur ces deux années, la hausse des importations devrait dépasser celle des exportations, entraînant une baisse de l'énorme excédent commercial allemand.

"L'excédent des comptes courants continuera de se réduire pour descendre à 6,4% (du produit intérieur brut) en 2020", lit-on dans les prévisions de printemps du ministère de l'Economie.

La hausse des allocations familiales décidée par le gouvernement apportera un coup de pouce supplémentaire à la demande, a déclaré le ministre Peter Altmeier.

Il a enjoint les sociaux-démocrates, partenaires minoritaires de la coalition de la chancelière Angela Merkel, à soutenir des baisses d'impôts pour les entreprises plutôt que de prôner une relance par la consommation.

La fédération industrielle BDI a exhorté le gouvernement à prendre de nouvelles mesures en faveur de l'investissement des entreprises.

"Le meilleur est passé pour l'économie", a déclaré Joachim Lang, le directeur général de la BDI. "Le gouvernement ne doit plus perdre de temps."

Le gouvernement puise déjà dans son excédent budgétaire record pour investir dans les infrastructures et aider les familles à faibles revenus, a dit Olaf Scholz, le ministre des Finances, la semaine dernière à Washington où il participait aux réunions de printemps de Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

Dans une interview à Reuters, il a aussi indiqué que le gouvernement était favorable au déblocage d'une enveloppe de 1,25 milliard d'euros par an pour soutenir la recherche et développement (R&D) des entreprises.

(Michael Nienaber, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS