Berli Jucker convoite les actifs thaïlandais de Carrefour

par Saranya Suksomkij

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Berli Jucker convoite les actifs thaïlandais de Carrefour

BANGKOK (Reuters) - Le principal conglomérat thaïlandais Berli Jucker a annoncé mercredi qu'il souhaitait vivement faire une offre sur les activités locales de Carrefour dans le cadre de son développement.

"Nous attendons les détails de l'appel d'offres de Carrefour", a déclaré Asavin Techacharoenvikun, directeur général de Berli Jucker à des journalistes.

Carrefour a déjà fait état de sa volonté de se séparer de ses activités en Malaisie, Singapour et en Thaïlande.

Le distributeur français n'était pas disponible pour commenter ces informations.

Vers 8h40 GMT, son titre prenait 1,46% à 35,025 euros, évoluant en ligne avec l'indice sectoriel (+1,45%).

Carrefour a déjà quitté plusieurs pays asiatiques, le Japon et la Corée du Sud par exemple, pour concentrer ses efforts sur la pénétration d'Etats connaissant une forte croissance comme l'Inde et la Chine.

Selon des sources proches de la situation contactées par Reuters, un premier round d'appel d'offre devrait se dérouler en septembre.

Les banquiers s'attendent à voir au moins quatre ou cinq offres pour les actifs que le français veut vendre dans la région. Des groupes de capital-investissement pourraient également être intéressés mais il est plus probable que la mise soit remportée par un acheteur stratégique.

"C'est un secteur assez difficile à gérer", a dit à Reuters le dirigeant d'un groupe de capital-investissement.

Dairy Farm, coté à la Bourse de Singapour et le britannique Tesco pourraient faire partie des acheteurs potentiels, ont dit des sources au fait du dossier.

Ni Tesco ni Dairy Farm n'ont accepté de commenter cette information.

L'Asie représentait en 2009 7,9% des 85,9 milliards d'euros de ventes mondiales réalisées par Carrefour et la Thaïlande a contribué à hauteur de 9,1% des ventes asiatiques du français.

Le courtier thaïlandais Phillip Securities a estimé que les actifs locaux de Carrefour pourraient être vendus entre 16 et 19 milliards de bahts (entre 380 et 450 millions d'euros environ).

Au total, le distributeur français dispose de 626 points de ventes en Asie, dont 424 en Chine.

Il compte 76 magasins en Indonésie, 65 à Taïwan, 19 en Malaisie, 40 en Thaïlande et deux à Singapour.

Sa présence sur le territoire thaïlandais représente environ 2% du marché de la grande distribution, derrière CP ALL, Tesco et Big C Supercenter, dans lequel le français Casino dispose d'une participation.

Des sources ont dit à Reuters que BIG C, deuxième opérateur de supermarchés en Thaïlande, pourrait faire une offre, mais le groupe a refusé de commenter cette information.

L'australien Woolworth pourrait lui aussi jeter un oeil aux actifs de Carrefour mais sa direction ne semble guère enclin à les racheter.

Avec la contribution de Dominique Vidalon à Paris, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS