Bercy juge "excessif" le chiffre des suppressions d'emplois annoncées par Airbus

Publié le

PARIS (Reuters) - Le secteur de l’aéronautique a été durement frappé par les conséquences de l'épidémie de coronavirus mais l'ampleur des suppressions d'emplois annoncées mardi par Airbus est "excessive", a commenté une source à Bercy.

Bercy juge excessif le chiffre des suppressions d'emplois annoncées par Airbus
Airbus a annoncé mardi son intention de supprimer environ 15.000 postes d'ici l'été 2021 dans le cadre d'un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par l'épidémie due au nouveau coronavirus. /Photo prise le 30 juin 2020/REUTERS/Stéphane Mahé
© Stephane Mahe

Airbus a annoncé son intention de supprimer environ 15.000 postes d'ici l'été 2021, dont un tiers en France, dans le cadre d'un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par l'épidémie due au nouveau coronavirus.

"Le secteur de l’aéronautique fait face à un choc massif, brutal et durable. Il est fort probable que la reprise sera progressive. Nous ne l’avons jamais caché. Nous l’avons même anticipé avec la mise en oeuvre d’un plan de 15 milliards d’euros pour soutenir le secteur", a commenté cette source au ministère de l'Economie et des Finances.

"Néanmoins, le chiffre de suppressions d’emplois annoncé par Airbus est excessif", a-t-on ajouté de même source.

"Nous attendons d’Airbus qu’il utilise pleinement les instruments mis en place par le Gouvernement pour réduire le nombre de suppressions d’emplois (...) Airbus doit aussi réduire au maximum les départs contraints."

(Leigh Thomas; version française Henri-Pierre André)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte