Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Bentley produira en 2016 un SUV en Grande-Bretagne

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Le constructeur de voitures de sport, propriété du groupe Volkswagen, investira 800 millions de livres à Crewe, son usine-mère et embauchera 1 000 personnes.

Bentley produira en 2016 un SUV en Grande-Bretagne © Bentley

Bentley passe au SUV. La marque de luxe britannique a annoncé, mardi 23 juillet, qu’elle produira d’ici 2016 ce nouveau modèle dans son usine de Crewe, dans le Nord-Ouest de l’Angleterre. Pour industrialiser ce véhicule (dont on ignore encore le nom), Bentley investira sur trois ans 800 millions de livres (soit 931 millions d’euros) à Crewe.

Industrie britannique en plein boom

Cette somme servira aussi au développement de nouveaux modèles, a indiqué Bentley dans un communiqué, et à l’embauche de 1 000 salariés. "C’est une excellente nouvelle pour Bentley et le Royaume-Uni, a souligné Wolfgang Schreiber, PDG de Bentley. La marque remporte un franc succès et ce quatrième modèle s’appuiera sur le succès du marché mondial du SUV".

Pour le Premier ministre britannique David Cameron, le SUV Bentley vient surtout appuyer le renouveau de l’industrie automobile britannique. "Un véhicule sort toutes les 20 secondes d’une ligne de production en Grande-Bretagne et le gouvernement vient juste de lancer son plan stratégique pour l’industrie automobile pour perpétuer ce succès dans les années à venir" s’est félicité David Cameron au siège du constructeur à Crewe, en présence du président du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn.

Marché florissant mais concurrentiel

Car si Bentley se lance dans le SUV, cette stratégie suit le développement impulsé par son propriétaire, VW, sur un segment en plein boom, notamment dans les pays de la nouvelle économie comme la Russie ou la Chine. De quoi réitérer le succès du Porsche Cayenne ou des Audi Q5 et Q7 et prévenir l’arrivée prochaine d’un SUV chez le concurrent Maserati. Lamborghini, autre marque propriété de VW, doit aussi lancer un SUV, l’Urus, d’ici 2017.

Bentley pourrait fixer le tarif de son SUV autour des 200 000 euros avec des ventes avoisinant les 4 000 exemplaires chaque année, de quoi atteindre l’objectif fixé par le groupe VW à Bentley : vendre chaque année 15 000 véhicules d’ici 2018 (contre 8 150 en 2012).

Porsche Cayenne ou Audi Q7

Le développement s’appuiera sur un concept dévoilé l’année dernière au Salon de Genève 2012 : l’EXP 9F. Ce modèle conservait les lignes de Bentley, avec une face avant assez carrée, mais avec un fond plat et des bas de caisses surélevés. Sous le capot, la marque britannique avait placé un V6 couplé à un moteur électrique. L’arrivée de Bentley sur ces deux segments de l’hybride et du SUV avait plutôt reçu un bon accueil. Le look du futur modèle de série devrait cependant fortement évoluer. Pour les motorisations, Bentley annonce "le SUV le plus puissant du marché". La marque britannique recevra en tout cas un soutien de poids de la part du groupe Volkswagen. Les Porsche Cayenne et Macan et Audi Q5 et Q7 partagent déjà de nombreux composants techniques.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle