Bentley motors, simuler la fabrication

Pour la conception des voitures, la simulation est devenue la règle. Bentley Motors l’utilise déjà largement pour évaluer l’ergonomie de ses véhicules d’exception. Il vérifie, par exemple, que les cadrans restent visibles en plein soleil ou que le champ de vision du conducteur est suffisant en toutes circonstances et correspond aux normes en vigueur. Mais de nouveaux outils de simulation peuvent également se révéler utiles en phase d’industrialisation. Depuis 2011, le constructeur anglais est capable de prévoir la qualité d’assemblage final de ses véhicules avant même que les premiers prototypes ne soient fabriqués. Pour un concepteur qui travaille sur le modèle CAO d’une voiture, il est aisé de dessiner des assemblages extrêmement précis : il suffit pour cela de diminuer des cotes. Mais entre la maquette numérique et ce qu’il est possible de faire dans la réalité, il y a un monde. La fabrication apporte son lot de contraintes, et le résultat final dépend beaucoup du type d’assemblage (vissage, collage, clipsage) et des matériaux à associer. Ajuster un phare entre le pare-chocs en plastique et le capot en acier embouti est toujours un casse-tête en conception.

Via la suite logicielle Aesthetica d’Icona (groupe Optis), Bentley Motors simule les déformations subies par les matériaux pendant la fabrication et peut donc prédire l’écart exact entre deux pièces en sortie de chaîne de montage. Grâce à la vue photoréaliste de l’assemblage final fournie par le logiciel, les cadres du groupe peuvent décider si l’écart résiduel sera acceptable ou non du point de vue du client. L’intérêt est d’améliorer la qualité perçue, mais surtout de "bien" produire du premier coup. "Nous étions parfois obligés de créer de nouvelles itérations alors que les outillages étaient réalisés, d’où une perte de temps importante dans le processus de développement", commente Jim Shaw, le directeur de l’ingénierie chez Concept Bentley Motors. Aesthetica étant intégré au logiciel de conception, les responsables de l’industrialisation peuvent travailler en collaboration directe avec les designers. Un ajustement qui est intégré dans le logiciel de simulation va modifier automatiquement les cotes dans la maquette numérique du produit. Au final, le constructeur a réduit de 25 % ses temps d’industrialisation et estime avoir économisé 15 % sur le coût des outillages.

Aujourd’hui, Bentley Motors compte étendre le champ d’utilisation de la simulation pour améliorer les conditions de travail des opérateurs. Il prévoit de simuler l’éclairage dans ses usines et ainsi évaluer la fatigue visuelle des ouvriers, afin de rajouter de l’éclairage si nécessaire. Il pourra également évaluer la pénibilité de l’ensemble des tâches. À l’aide d’une technologie de réalité virtuelle qu’Optis a développée avec le CNRS, il est possible de vérifier qu’une tâche reste dans "l’enveloppe de confort" de l’agent, c’est-à-dire qu’il n’a pas une charge trop lourde à manipuler et qu’il n’a pas trop à se pencher pour la soulever.

F. P.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie

Amélioration continue

LE SUR MESURE INDUSTRIEL

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS