International

Beneteau ferme des usines mais garde ses ouvriers français

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le constructeur de bateau de plaisance Beneteau arrête cinq unités dont trois en Vendée mais il entend préserver, en France, l’ensemble de ses opérateurs de production qu’il s’est donné tant de mal à recruter.

Beneteau ferme des usines mais garde ses ouvriers français
Beneteau tranche dans les fonctions support de ses sites de production français.
© D.R.

Beneteau va fermer ou "mettre en sommeil" cinq unités dont trois en Vendée, son fief. Pour la division bateau, il s’agira des unités de L’Herbaudière, sur l’ile de Noirmoutier, et celle de Challans. Ces deux unités emploient 395 salariés dont 336 opérateurs de production.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte