Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Bénéteau cherche 500 salariés pour ses chantiers français

, , , ,

Publié le

Le rebond se confirme pour Bénéteau, leader français du nautisme, qui doit renforcer ses usines dont ses 19 sites vendéens.

Bénéteau cherche 500 salariés pour ses chantiers français
Bénéteau
© D.R.

Bénéteau a programmé l’embauche de 500 personnes en CDI sur l’exercice qui vient de démarrer et qui s’achèvera le 31 août 2018. Sur ce plan, 330 embauches concernent les 19 usines de Vendée et de Cholet (Maine-et-Loire), lesquelles emploient 4 200 salariés. 14 d’entre-elles œuvrent à la construction de bateaux et les 5 autres à l’activité habitat, la production de mobile-home principalement.
Pour le reste, le chantier bordelais du groupe, CNB, spécialisé dans les yachts, recherche lui aussi 150 salariés supplémentaires. Si un tiers des recrutements doit permettre de remplacer les départs, les deux tiers sont nécessaires pour accompagner l’essor du groupe. L’exercice 2016/2017 marque une troisième année consécutive de croissance et de solides perspectives se dessinent d’ici à 2020.

Profils

Près de 90 % des recrutements concernent l’activité de construction de bateaux de plaisance, 10 % relevant de l’habitat. Pour 70 % des embauches prévues dans la branche nautique, le groupe recherche des opérateurs de production répartis sur les trois grandes étapes de la fabrication d’un bateau : le moulage polyester (coque, pont et pièces), l’assemblage et le montage intérieur et les meubles (essentiellement des métiers du bois) puis les systèmes (électricité, mécanique de bord, motorisation).

Toujours sur la division bateau, 15 % des embauches doivent renforcer les fonctions d’encadrement de production et les effectifs de techniciens (qualité, méthodes, SAV et logistique). Enfin un autre 15 % relève de fonctions d’encadrement (contrôleurs de gestion achats, chefs de projets bureau d’études, managers de production…).

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle