Bénéfice trimestriel en nette baisse pour Pfizer

(Reuters) - Pfizer a fait état mardi d'un bénéfice trimestriel en nette baisse, plombé par les versions génériques de son médicament anticholestérol Lipitor, et a abaissé sa prévision 2012 en raison d'effets de changes négatifs.

Partager

Le laboratoire a dégagé un bénéfice de 1,44 milliard de dollars (19 cents par titre) au quatrième trimestre, contre 2,89 milliards (36 cents) il y a un an.

Hors exceptionnels, Pfizer a gagné 50 cents par titre, alors que le marché attendait 47 cents, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a reculé de 4% à 16,75 milliards de dollars, un montant légèrement supérieur aux 16,61 milliards attendus par Wall Street.

Les ventes du Lipitor, l'un des médicaments les plus vendus au monde pendant des années et ayant enregistré un pic de ventes annuelles à plus de 13 milliards de dollars, se sont effondrées lorsque Pfizer a perdu la protection de son brevet en novembre dernier.

Le ventes mondiales du Lipitor au quatrième trimestre ont reculé de 24% à deux milliards de dollars, et de 42% rien qu'aux Etats-Unis.

D'autres médicaments commercialisés par Pfizer ont en revanche vu leurs ventes légèrement progresser, comme le traitement contre l'arthrite Enbrel ou l'antidouleur Celebrex, qui affichent tous deux des ventes en progression de 7%, respectivement à 865 et 622 millions de dollars.

Les ventes de Viagra ont augmenté de 5% à 523 millions d'euros.

Comme au trimestre précédent, ce sont les branches nutrition et santé animalière qui ont affiché les meilleures performances. Or Pfizer envisage de céder ou de scinder ces activités.

Le directeur général du groupe Ian Read a annoncé que toute opération de ce type aurait lieu entre juillet 2012 et juillet 2013.

Le chiffre d'affaires réalisé par la branche santé animalière a progressé de 13% sur le trimestre à 1,1 milliard de dollars tandis que la branche nutrition, qui produit notamment de l'alimentation pour nourrisson, a enregistré un bond de 22% de ses ventes à 598 millions de dollars.

Pfizer prévoit pour 2012 un bénéfice par action compris entre 2,20 et 2,30 dollars, hors éléments exceptionnels, soit une fourchette inférieure à son estimation précédente, comprise entre 2,25 et 2,35 dollars.

Le groupe a abaissé également sa prévision de chiffre d'affaires pour l'exercice 2012, passant d'une fourchette allant de 60,5 à 62,5 milliards de dollars à une fourchette allant de 62,2 à 64,7 milliards de dollars.

Le titre Pfizer était quasiment stable vers 15h00 GMT à Wall Street.

Le concurrent de Pfizer Eli Lilly a de son côté annoncé une chute de son bénéfice de 27% au quatrième trimestre après que son traitement contre la schizophrénie Zyprexa est tombé dans le domaine public et s'est heurté à la concurrence de versions génériques.

Le laboratoire a confirmé sa prévision 2012, qui table sur un net recul de son bénéfice cette année, en grande partie du fait du Zyprexa.

Le bénéfice net ressort à 858,2 millions de dollars au quatrième trimestre, soit 77 cents par titre, contre 1,17 milliard (1,05 dollars) un an plus tôt. Hors exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) ressort à 87 cents, soit 6 cents de plus que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Randsell Pierson, Catherine Monin pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS