Bénéfice trimestriel en baisse de 20% pour Barclays

LONDRES (Reuters) - Barclays, déjà affectée par le scandale du Libor, a révélé mercredi l'existence de nouvelles investigations aux Etats-Unis et annoncé une baisse de 20% de son bénéfice trimestriel.

Partager

Le département de la Justice américain et la Securities and Exchance Commission (SEC) se demandent si les relations de la banque britannique avec des tierces parties qui l'ont aidée soit à gagner des contrats soit à les conserver sont conformes au Foreign Corrupt Practices Act.

Barclays fait également l'objet d'une enquête à propos de transactions dans des Etats de l'ouest des USA.

La banque a fait état d'un bénéfice imposable ajusté au troisième trimestre de 1,73 milliard de livres (2,15 milliards d'euros), conforme au consensus, contre 1,34 milliard un an auparavant, grâce aux solides profits de sa banque d'investissement.

En prenant en compte une charge pour frais légaux de 700 millions de livres, le bénéfice est en baisse de 23% à 1,03 milliard de livres.

Steve Slater et Matt Scuffham, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS