Bénéfice stable d'Emirates malgré la hausse du trafic passager

DUBAI (Reuters) - Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, a vu son bénéfice plafonner au premier semestre en raison de la hausse des prix du kérosène et de l'impact des variations de change et ce malgré une hausse du nombre de passagers transportés.

Partager

Au cours des dernières années, les bénéfices de la compagnie aérienne ont enregistré une croissance importante, tirés par l'ouverture de nouvelles liaisons et la hausse du nombre de passager.

Toutefois, Emirates a été pénalisée au premier semestre par les taux de changes et les prix du kérosène, au même titre que les autres compagnies aériennes internationales.

Emirates a fait état mardi d'un bénéfice net de 1,75 milliard de dirhams (356 millions d'euros) sur les six premiers mois de l'année, contre 1,7 milliard au premier semestre 2012, malgré une hausse de 15% du nombre de passagers transportés, à 21,5 millions.

"Le défi devient de plus en plus difficile, Emirates est la troisième compagnie aérienne, mais à ce stade il n'y a pas lieu de s'inquiéter", tempère toutefois Sudeep Ghai de chez Athena Aviation.

La compagnie, lancée en 1985 a été bénéficiaire à chaque exercice fiscal et sa croissance annuelle n'a ralenti que deux fois, en 2009 et 2001.

Dinesh Nair, Mark Potter, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS