Ben Bernanke donne peu de signes sur des mesures de soutien

WASHINGTON (Reuters) - Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine, a déclaré jeudi que la banque centrale des Etats-Unis était prête à soutenir l'économie du pays en cas de perturbations financières, mais n'a pas laissé entendre que de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire étaient imminentes.

Partager

Le président de la Fed a dit devant le Congrès que la banque surveillait attentivement d'éventuels "risques significatifs" posés sur la reprise américaine par la crise de la dette et du secteur bancaire en Europe.

"La Réserve fédérale reste prête à mener des actions si besoin pour protéger l'économie américaine au cas où les tensions financières s'accroîtraient", a ajouté Ben Bernanke, sans évoquer une troisième série d'achat d'obligations ("QE3") par la Fed, comme certains analystes l'espéraient.

"Malgré les difficultés économiques en Europe, la demande pour les exportations américaines se maintient bien", a t-il annoncé, se voulant rassurant après la publication la semaine dernière de chiffres médiocres sur l'emploi aux Etats-Unis, qui ont entraîné des suppositions quant à d'éventuelles actions de la Fed.

Les commentaires de Ben Bernanke, qui s'exprimait devant la commission économique mixte du Congrès, ont contrasté avec ceux de Janet Yellen, vice-présidente de la Fed, qui avait défendu mercredi de nouvelles mesures d'assouplissement.

Plusieurs économistes s'attendent désormais à ce que la banque annonce de nouvelles mesures après la prochaine réunion du comité de politique monétaire prévue les 19 et 20 juin.

Pedro da Costa et Mark Felsenthal, Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS