Belvédère et son PDG sanctionnés par l'AMF

Publié le

PARIS (Reuters) - Le groupe de spiritueux Belvédère et son PDG ont été condamnés à payer d'importantes amendes par la commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers pour défaut d'information du public et également pour manipulation de cours en ce qui concerne Jacques Rouvroy.

Le PDG devra ainsi verser 100.000 euros, la société Belvédère 30.000 euros et trois autres sociétés associées 15.000 euros chacune, a annoncé l'AMF mardi.

Il est reproché notamment à Jacques Rouvroy d'avoir, entre le 31 juillet 2008 et le 16 mars 2009, procédé à une manipulation à la hausse de la cotation du titre Belvédère en intervenant massivement à l'achat, par l'intermédiaire des comptes ouverts au nom des sociétés Belvédère, Polmos Lancut, Sobieski et Financière du Vignoble.

Le groupe, qui exploite notamment les marques Marie Brizard et Sobieski, était alors en difficultés financières. Il avait demandé à bénéficier d'une procédure de sauvegarde en juillet 2008.

Jean-Michel Bélot, édité par Danielle Rouquié

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte