Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

BeLink Solutions, l'ex-division auto de Sagem, se diversifie dans l’électronique imprimée pour garder la forme

Ridha Loukil , , ,

Publié le

BeLink Solutions, ancienne activité d’électronique automobile de Sagem, tente de valoriser son expertise dans la sérigraphie pour se diversifier dans l’électronique imprimée. Avec l’objectif de compenser la baisse de l’activité de tableaux de bord traditionnels pour automobile.  

BeLink Solutions, l'ex-division auto de Sagem, se diversifie dans l’électronique imprimée pour garder la forme
Circuit de contrôle de chaudière en électronique imprimée de BeLink Solutions
© BeLink

La filière française d’électronique imprimée compte un acteur de plus : BeLink Solutions. Cette société de sous-traitance électronique de 260 personnes et 55 millions d’euros de chiffre d’affaires, basée à La Ferté-Bernard (Sarthe) en fait un axe stratégique de diversification. Et pour montrer l’étendue de son savoir-faire dans ce domaine, elle a développé un dispositif de contrôle de chaudières domestiques qu’elle prévoit de vendre en produit propre dès l’été 2019.

Flexibilité de design

Il se présente comme un système électronique hybride combinant une carte électronique traditionnelle de contrôle de température de chauffe et un clavier tactile en électronique imprimée. Le circuit électronique du clavier est déposé sur un substrat plastique par sérigraphie, l’une des grandes spécialités de la société. Il est ensuite rendu semi-rigide par la superposition d’une plaque de plastique thermoformée.

"Cette construction offre l’avantage de pourvoir déporter l’électronique de contrôle de température, explique à L’Usine Nouvelle Christophe Poirier, le patron de cette nouvelle activité, en marge des Rencontres de l'électronique imprimée qui se sont déroulés à Paris le 6 mars dernier. Grâce à l’électronique imprimée, on peut adapter par thermoformage la forme et la taille du clavier aux contraintes d’intégration 3D sur la chaudière. Cela apporte de la souplesse dans le design pour un coût comparable, voire inférieur que l’électronique traditionnelle. "

BeLink Solutions représente l’ancienne activité de Sagem dans l’électronique automobile. Rachetée d’abord par Johnson Controls puis par Visteon, elle est devenue en décembre 2017 une société indépendance détenue par le fond d’investissement AIAC. Elle revendique une soixantaine de clients, dont Visteon, E4V, Forsee Power, Velco et Traven Technology. L’une de ses activités historiques réside dans la réalisation par sérigraphie de circuits de tableaux de bord pour l’automobile dans son usine à La Ferté-Bernard, dans la Sarthe. C’est ce savoir-faire qu’elle entend valoriser dans l’électronique imprimée.

Une vitrine du savoir-faire de BeLink Solutions

Cette activité de sérigraphie est en baisse en raison de la tendance à remplacer les tableaux de bord traditionnels dans l’automobile par des écrans multimédias. Elle mobilise 65 personnes et représente aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 5 millions d’euros. "Notre objectif est de compenser cette baisse par le développement de l’électronique imprimée ", confie Christophe Poirier.

Le dispositif de contrôle de chaudière a été développé et fabriqué entièrement en interne. Christophe Poirier s’attend à en écouler quelques milliers d’exemplaires la première année. Mais l’objectif est d’en faire une vitrine de son savoir-faire pour convaincre des clients de venir chez BeLink Solutions faire réaliser des systèmes en électronique imprimée par sérigraphie.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle