Believe ne compte plus lever que 300 millions d'euros via son IPO à Paris

par Mathieu Rosemain

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Believe ne compte plus lever que 300 millions d'euros via son IPO à Paris
Believe, spécialisé dans l'accompagnement numérique d'artistes et de labels musicaux indépendants, a ramené mardi à 300 millions d'euros le montant de la levée de fonds espérée de son introduction en Bourse de Paris, soit 200 millions de moins que la somme évoquée le 10 mai lors de la présentation de ce projet d'IPO. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Believe, spécialisé dans l'accompagnement numérique d'artistes et de labels musicaux indépendants, a ramené mardi à 300 millions d'euros le montant de la levée de fonds espérée de son introduction en Bourse de Paris, soit 200 millions de moins que la somme évoquée le 10 mai lors de la présentation de ce projet d'IPO.

Denis Ladegaillerie, fondateur et PDG de l'entreprise française, a assuré à des journalistes que cette révision à la baisse ne réflétait pas un manque d'appétit des investisseurs. La décision a été prise parce que les actionnaires existants ne souhaitent pas diluer davantage leur participation dans une société qui ambitionne de rivaliser avec les grands noms du marché mondial de la musique, a-t-il dit.

"On diminue la dilution pour eux, et c'est beaucoup plus efficace en création de valeur pour les actionnaires qui entrent aujourd'hui", a déclaré Denis Ladegaillerie.

Believe compte placer un maximum de près de 15,4 millions d'actions nouvelles, hors option de surallocation de 10%, à un prix fixé entre 19,50 et 22,50 euros par titre, ce qui lui donnerait une valorisation de 1,9 à 2,1 milliards d'euros.

Le prix de l'offre devrait être arrêté le 9 juin pour une première négociation des titres sur le marché réglementé le lendemain. A l'issue de l'IPO, le flottant sera d'environ 15% à 18% du capital, en fonction du prix de l'opération.

Le Fonds stratégique de participations (FSP) s’est engagé à participer à hauteur de 60 millions d’euros à l'opération.

Basé à Paris, le groupe musical est spécialisé dans l'accompagnement des artistes et des labels indépendants. En France, il est notamment derrière le rappeur Jul.

Believe contribue à la distribution musicale via des accords avec des plates-formes de streaming et de téléchargement telles que Spotify, Apple Music et Amazon Music.

Il compte se développer sur le plan international mais aussi dans de nouvelles catégories comme la musique classique.

Il a réalisé 18 acquisitions au cours des six dernières années, notamment le label allemand de hip-hop Groove Attack.

Believe a confirmé mardi viser pour cette année une croissance organique d'environ 20% de son chiffre d'affaires, qui s'est établi à 441 millions d'euros en 2020. Il compte atteindre une marge d'exploitation (Ebitda) comprise entre 5% et 7% d'ici 2025, contre 1,8% l'an dernier.

Citi, JPMorgan et Société Générale agissent en qualité de coordinateurs globaux, chefs de file et teneurs de livre associés pour l'IPO. BNP Paribas, Goldman Sachs, HSBC et UBS sont chefs de file et teneurs de livre associés et Rothschild & Co agit en tant que conseil financier indépendant de Believe.

(Avec Bertrand Boucey, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS