Béghin-Say négocie la vente d'Eridania

Partager

Jérôme de Pelleport, patron de Béghin-Say, est entré en négociation exclusive avec le consortium Sadam/Co.PRO.B./Finbieticola dans le cadre de la cession de ses activités italiennes.

Ce consortium se compose de trois acteurs du sucre italien. Sadam est une société privée, présente dans le centre et au sud de la Péninsule. Elle représente 20% des quotas sucriers italiens avec 300 000 tonnes de sucre produites dans cinq usines.

La coopérative CO.PRO.B. fabrique 120 000 tonnes dans ses deux usines, soit 8% des quotas. Quant à Finbieticola, c'est la société financière des associations italiennes de planteurs de betteraves.

Si ce consortium reprend Eridania, il hériterait de huit usines, une distillerie d'alcool, 1360 salariés et 46% des quotas italiens (700 000 tonnes de sucre). Cette négociation avancée constitue la première étape décisive avant la cession de Béghin-Say.

Sylvie Leboulenger

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS