Bayer réfléchit aux marques grand public et à la santé animale

FRANCFORT (Reuters) - Le conseil de surveillance de Bayer va réfléchir cette semaine à la vente de certaines marques du groupe dans la santé grand public et va examiner les options possibles pour sa division de santé animale, a-t-on appris de sources proches du dossier.
Bayer réfléchit aux marques grand public et à la santé animale
Le conseil de surveillance de Bayer va réfléchir cette semaine à la vente de certaines marques du groupe dans la santé grand public et va examiner les options possibles pour sa division de santé animale. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender

Le groupe allemand va aussi débattre de sa stratégie à plus long terme lors de cette réunion alors qu'il cherche les moyens de consolider ses finances après l'acquisition du fabricant américain de semences Monsanto pour 63 milliards de dollars (55,6 milliards d'euros), ont dit les sources.

"Bayer envisage de céder des marques de santé grand public dans certains pays où il estime que ses activités sont trop petites pour prospérer à long terme", a déclaré l'une des sources.

Bayer a refusé de s'exprimer sur le sujet.

L'agence Standard & Poor's a abaissé la note de crédit de Bayer à 'BBB' après le rachat de Monsanto et le groupe allemand a affiché son intention de réduire son endettement pour récupérer une note 'A' à long terme.

La division de santé animale, qui fabrique notamment des produits contre les puces et les tiques pour chiens et chats, a besoin de croître encore mais Bayer n'a plus la puissance de feu financière pour effectuer de grandes opérations, a dit l'une des sources.

Si l'avenir de cette division devrait être évoqué cette semaine par le conseil de surveillance, une décision officielle ne sera certainement prise qu'ultérieurement, a déclaré cette source.

Le président du directoire, Werner Baumann, doit rencontrer des investisseurs le 5 décembre à Londres pour les informer des mesures destinées à améliorer les performances du groupe. Il devrait aussi faire un point stratégique, fixer des objectifs pour 2022 et fournir des détails sur les activités dans l'agrochimie, gonflées par le rachat de Monsanto.

(Ludwig Burger et Arno Schütze; Bertrand Boucey pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS