Bayer reconnaît des "obstacles" dans son accord à l'amiable de 9 milliards d'euros sur le Roundup

Bayer rencontre des "obstacles" dans la mise en oeuvre de son accord à l'amiable géant pour solder des milliers de procédures liées aux Roundup aux États-Unis. Un juge américain a menacé le 27 août de lever la suspension du litige.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bayer reconnaît des
Bayer s'efforce de mettre un terme aux poursuites engagées contre le Roundup et d'autres produits à base de glyphosate. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay

Bayer a reconnu jeudi 27 août qu'il y avait des "obstacles" dans la mise en oeuvre de son accord gigantesque pour résoudre les principaux litiges aux États-Unis liés au Roundup, un herbicide controversé à base de glyphosate et produit par sa filiale Monsanto. En juin, le chimiste allemand avait dévoilé un plan de 9 milliards d'euros (11 milliards de dollars) pour mettre fin à plus de 125 000 procédures. Un juge a toutefois émis des doutes sur les progrès de l'accord.

Un juge menace de lever la suspension du litige

Selon Bloomberg, le juge américain Vince Chhabria a déclaré lors d'une audience jeudi 27 août qu'il craignait que Bayer n'ait "manipulé" le processus de règlement depuis l'annonce de l'accord à l'amiable en juin. Il a menacé de lever la suspension du litige et de laisser la procédure judiciaire se poursuivre. Un avocat a déclaré qu'il était prêt à porter les poursuites devant les tribunaux.

"Il y a souvent des obstacles dans la mise en oeuvre d'une résolution de cette ampleur mais nous restons convaincus qu'un règlement global sera finalisé et exécuté", a commenté Bayer dans un communiqué. Le groupe allemand s'efforce de mettre un terme aux poursuites engagées contre le Roundup et d'autres produits à base de glyphosate, dont il a héritées lors du rachat de Monsanto pour 63 milliards de dollars, bouclé en 2018.

Nouvelle audience fin septembre

Le juge Chhabria a dit aux parties prenantes de continuer à finaliser le règlement et de se concerter sur les prochaines étapes en cas de reprise du litige, une nouvelle audience étant prévue le 24 septembre pour discuter des progrès, a rapporté une source.

Il a vivement critiqué la description de l'accord faite par la société en juin et a déclaré qu'il était enclin à rendre publiques plusieurs lettres confidentielles d'avocats spécialisés dans les questions de consommation se plaignant que Monsanto, la filiale de Bayer, revenait sur l'accord, a rapporté Bloomberg.

Avec Reuters (Mrinalika Roy et Tom Hals, version française Laetitia Volga, édité par Jean Terzian)

0 Commentaire

Bayer reconnaît des "obstacles" dans son accord à l'amiable de 9 milliards d'euros sur le Roundup

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS