Bayer: Perte nette de €9,5 mds au deuxième trimestre après le règlement du Roundup

par Ludwig Burger et Patricia Weiss
Bayer: Perte nette de €9,5 mds au deuxième trimestre après le règlement du Roundup
Le groupe chimique Bayer a publié mardi une perte nette de 9,5 milliards d'euros au deuxième trimestre à la suite d'un accord à l'amiable conclu aux Etats-Unis concernant ses désherbants Roundup, qui lui avait coûté 10,9 milliards de dollars (9,25 milliards d'euros environ). /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe chimique Bayer a publié mardi une perte nette de 9,5 milliards d'euros au deuxième trimestre à la suite d'un accord à l'amiable conclu aux Etats-Unis concernant ses désherbants Roundup, qui lui avait coûté 10,9 milliards de dollars (9,25 milliards d'euros environ).

Bayer a hérité ces contentieux de Monsanto, racheté en 2018 pour 63 milliards de dollars. Ils portent sur le Roundup et d'autres produits à base de glyphosate accusés de provoquer le cancer. Une autre procédure avait été ouverte sur des cas de pollution d'eaux usées par des polychlorobiphényles (PCB).

Le groupe a également passé 1,25 milliard d'euros au titre des charges destinées à régler un litige engagé contre son implant contraceptif Essure.

"Les négociations "se sont intensifiées et nous avons réalisé des progrès ces dernières semaines", a déclaré Bayer à ce sujet, ajoutant qu'il maintenait sa position sur la sécurité et l'efficacité du dispositif.

Dans son communiqué, le groupe a rappelé que 32.000 utilisateurs américains d'Essure avaient engagé le 24 juillet des procédures judiciaires d'indemnisation du dommage corporel. Bayer a également annoncé avoir revu ses perspectives annuelles à la baisse. Le groupe prévoit désormais un bénéfice annuel avant intérêts, impôts et amortissements (Ebitda)d'environ 12,1 milliards d'euros, en baisse par rapport à l'objectif annoncé en février compris entre 12,3 milliards et 12,6 milliards d'euros.

Au deuxième trimestre, l'Ebitda ajusté du groupe allemand de produits pharmaceutiques et agricoles a progressé de 5,6 % à 2,88 milliards d'euros, un chiffre supérieur aux attentes des analystes.

A la Bourse de Francfort, l’action Bayer perdait 3% mardi dans la matinée.

(version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS