Bayer offre 62 milliards de dollars pour racheter Monsanto

Le chimiste allemand Bayer confirme vouloir racheter le géant américain des semences et des OGM, Monsanto. Des rumeurs disaient déjà BASF, le numéro un mondial de la chimie, intéressé par Monsanto.

Partager
Bayer offre 62 milliards de dollars pour racheter Monsanto

Bayer est prêt à offrir 62 milliards de dollars (55 milliards d'euros) pour s'offrir Monsanto. "Bayer a fait une offre en numéraire pour acquérir toutes les actions de Monsanto au prix de 122 dollars par action ou une valeur totale de 62 milliards de dollars", écrit l'industriel allemand dans un communiqué.

Jeudi 19 mai, le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer avait confirmé avoir des vues sur Monsanto, le numéro un mondial des semences et des OGM. "Les dirigeants de Bayer ont récemment rencontré les responsables de Monsanto pour discuter en privé d'une acquisition négociée de Monsanto", indique Bayer dans un communiqué. L'Américain, fragilisé sur un marché difficile en pleine consolidation (voir notre enquête), reconnaît avoir reçu "une offre non ferme et non sollicitée de la part de Bayer" qu'il étudie pour l'instant.

Le titre Monsanto avait déjà grimpé le 12 mai en Bourse suite à des informations faisant état d'un intérêt de Bayer et du numéro un mondial de la chimie BASF. Bayer et BASF étudient depuis des mois un rapprochement avec Monsanto mais des préoccupations concernant la valorisation retardent leurs projets, ont déclaré à Reuters des sources informées de ces scénarios.

Bayer serait prêt à faire une offre à 40 milliards de dollars

Selon Bloomberg, Bayer réfléchit à une offre de 40 milliards de dollars (35,13 milliards d'euros) sur Monsanto. Le site d'informations financières Street Insider avait fait état ce mercredi d'un intérêt de BASF pour le groupe américain. Bayer n'a pas pris de décision concernant un éventuel rachat de Monsanto mais a déjà discuté des moyens de financer une telle opération, notamment par la vente d'actifs, précise Bloomberg. Ni Monsanto, ni les deux groupes allemands n'ont souhaité commenter ces informations.

Le titre Monsanto a pris jusqu'à 12% à 100,85 dollars à Wall Street et gagnait encore 9,2% à 98,64 dollars vers 15h15 GMT, ce qui lui donnait une capitalisation de 44 milliards de dollars. Le géant américain, dont la valeur de marché s'élevait à 40 milliards de dollars à la clôture de mercredi, avait tenté l'an dernier de racheter le suisse Syngenta, qui s'est offert en début d'année au chinois ChemChina pour 43 milliards de dollars.

Un secteur en pleine concentration

Le secteur de l'agrochimie est en pleine concentration, comme l'illustre également la fusion en cours entre DuPont et Dow Chemical. Selon des informations obtenues par Reuters auprès de sources au mois de mars, Monsanto envisageait d'acquérir la branche agrochimie de Bayer, valorisée à plus de 30 milliards de dollars. Bayer est le numéro deux mondial de l'agrochimie avec 18% du marché, juste derrière Syngenta (19%). Monsanto est le leader des semences avec 26% du marché, devant DuPont (21%).

Gaëlle Fleitour, avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Chimie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Nouveau

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Chimie, laboratoires et santé

Armoire à pharmacie 2 portes économique

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - VALOPHIS HABITAT

Gestion des compteurs d'eau et services associés

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS