International

Bayer menacé aux Etats-Unis pour son anticholestérol vedette

,

Publié le

Le chimiste allemand Bayer est menacé par 3 500 plaintes (contre 2 000, chiffre initialement évoqué par le groupe) aux Etats-Unis dans le cadre de l'affaire Lipobay, son anticholestérol vedette soupçonné d'avoir causé une centaine de décès, a indiqué Werner Wenning, P-dg, dans une interview publiée aujourd'hui, dans le Financial Times Deutschland.

« Nous nous attendons à l'ouverture d'une première procédure judiciaire au cours du premier trimestre de 2003 », a-t-il confié.

L'inventeur de l'aspirine a dû retirer de la vente son anticholestérol en août 2001, après la découverte d'effets secondaires sur le système musculaire, pouvant entraîner la mort. Ceci a eu pour effet de « plomber » durablement sa division pharmacie, le forçant à se restructurer.

Selon des analystes, la société allemande pourrait avoir à débourser plus de 400 millions de dollars pour les plaignants. Bayer n'a pas constitué de provisions pour faire face à ces poursuites judiciaires.

Catherine MOAL

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte