International

Bayer, Hyundaï, Dell, DCN-Thales ... Toute l'actualité du 04/04/02

, , , ,

Publié le

La finance allemande lâche les industriels aux abois, titre ce matin La Tribune. Et le quotidien de citer les faillites de Holzmann, Fairchild Dornier, Herlitz, et le groupe de medias Kirch au bord du dépôt de bilan. Les financiers allemands, jadis soutien sans faille des entreprises, semblent désormais déterminés à lâcher les " canards boiteux ". Pas seulement les grands groupes : le tissu - si important- des PME allemandes pourrait être mis en difficulté par des réductions de crédits.

Bayer devrait obtenir l'accord de Bruxelles pour le rachat de l'agrochimie d'Aventis, mais au prix d'importantes cessions d'activités, affirme le Financial Times. Entre autres, Bayer serait contraint de céder ses droits en Europe et aux Etats-Unis sur le Fipronil, un insecticide considéré par les analystes comme le joyau de la couronne de l'activité agrochimie du groupe. Le principal repreneur potentiel n'est autre que BASF, rival de Bayer.

Automobile : Hyundaï passe à l'offensive aux Etats-Unis. Le coréen va investir 1 milliard de dollars dans une usine installée en Alabama, et qui doit démarrer en 2005, annoncent Les Echos. Les Etats-Unis, où le constructeur coréen a dépassé les japonais Mitsubishi et Mazda, représentent déjà un quart du chiffre d'affaires de Hyundaï... et 44% de ses profits l'an dernier...

Le marché automobile japonais est revenu 20 ans en arrière. Il s'est vendu l'an dernier au Japon 4 millions de véhicules, contre près de 6 millions il y a dix ans, précisent Les Echos. Mais grâce à leur bonne santé aux Etats-Unis, Toyota, Nissan et Honda devraient annoncer en mai des profits record. Le marché américain, d'ailleurs, donne des signes de rétablissement, estime le Wall Street Journal Europe. Mais ce sont toujours les constructeurs asiatiques et européens qui en profitent au détriment de Ford, GM et DaimlerChrysler.

Défense : la filiale commune entre DCN et Thales est sur les rails. Deux ans après le lancement du projet, le ministre de la défense et le P-DG de Thales ont signé un accord-cadre pour constituer la nouvelle société qui sera chargée de la maîtrise d'œuvre et de la commercialisation de systèmes navals pour l'export, indiquent Les Echos.

Première bonne nouvelle chez ABB depuis de longs mois : après des pertes historiques, le groupe vient de rebondir en Bourse. Les investisseurs ont apprécié qu'ABB entame les cessions qui lui permettront de se désendetter. La vente d'une partie de l'activité de services financiers est en négociation, a annoncé ABB. D'autres cessions sont attendues, rappellent Les Echos, notamment l'activité pétrole et gaz, et l'assurance.

Informatique : Dell passe aux acquisitions. Le n°1 du PC, qui s'est encore offert le luxe d'une croissance de 15% l'année dernière (quand le marché mondial baissait de 5%), envisage maintenant de faire des acquisitions. Deux secteurs à fortes marges sont visés : le stockage, et les services, indique La Tribune.

Depuis un an, les tarifs du téléphone et de l'accès à Internet sont stables ou augmentent discrètement, affirment Les Echos. Paradoxalement, le quotidien fait cette constatation au moment où l'opérateur suédois Tele2 baisse ses tarifs. Mais globalement, la concurrence joue moins entre les opérateurs, notamment en raison des difficultés financières de certains acteurs. Les hausses de prix les plus nettes concernent l'accès à Internet, constatent Les Echos, qui en relèvent chez AOL, Club Internet, ou encore Tiscali.

Rumeurs de fusion dans la bière. South African Beweries (SAB) discute avec Philip Morris d'une possible acquisition de sa branche Miller Brewing, rapporte le Financial Times. Mais une fusion à trois avec Scottish & Newcastle est aussi envisagée...

Un nouveau souffle pour l'éolien : le gouvernement prône la construction de 7000 à 10.000 mégawatts supplémentaires, ce qui pourrait se traduire par 10 milliards d'euros d'investissement dans les huit ans à venir. Du coup, les professionnels des autres filières d'énergie renouvelable (solaire, biomasse) s'inquiètent de la faiblesse de leurs moyens... C'est dans La Tribune.

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte