Bayer discute d'une fusion de sa division animale avec Elanco

par Arno Schuetze et Pamela Barbaglia
Bayer discute d'une fusion de sa division animale avec Elanco
Le groupe allemand Bayer a contacté le laboratoire américain Elanco Animal Health en vue d'un éventuel rapprochement de leurs activités de santé animale, a appris Reuters mardi de trois sources proches du dossier. /Photo prise le 3 juillet 2019/REUTERS/Thilo Schmuelgen

FRANCFORT/LONDRES (Reuters) - Le groupe allemand Bayer a contacté le laboratoire américain Elanco Animal Health en vue d'un éventuel rapprochement de leurs activités de santé animale, a appris Reuters mardi de trois sources proches du dossier.

Les deux groupes travaillent avec des banques pour s'assurer qu'une éventuelle fusion ne serait pas bloquée par les autorités de la concurrence, ont précisé les sources.

Bayer a retardé le lancement d'une procédure de vente de sa division de santé animale à des sociétés de capital-investissement dans la perspective d'un accord avec Elanco, quatrième acteur mondial du secteur, ont-elles ajouté.

Bayer est sous pression depuis l'acquisition pour 63 milliards de dollars (56 milliards d'euros) de Monsanto, le fabricant du Roundup, un herbicide accusé de provoquer des cancers et à l'origine de multiples plaintes en justice, qui pèsent sur son cours de Bourse.

Zoetis, l'ancienne filiale de Pzifer, Boehringer Ingelheim, qui a racheté des actifs dans la santé animale de Sanofi, et le laboratoire Merck & Co, figurent parmi les concurrents des deux groupes.

Le président du directoire de Bayer, Werner Baumann, a annoncé en novembre son intention de céder plusieurs actifs, y compris sa division santé animale, qui pourrait selon les analystes valoir entre six et sept milliards d'euros.

À UN STADE PRÉLIMINAIRE

Selon les sources, les discussions entre Bayer et Elanco en sont à un stade préliminaire et Bayer est toujours intéressé par d'éventuelles offres des sociétés de capital-investissement.

Une procédure de cession devait initialement débuter en juin mais Bayer ne devrait finalement adresser un dossier d'informations aux éventuels acquéreurs que vers la fin de l'été, ont déclaré les sources.

Un porte-parole de Bayer a déclaré que la société "progressait comme prévu" dans son processus pour se séparer de sa division de santé animale.

"Après l'examen stratégique des options, l'objectif principal est une vente", a-t-il déclaré, ajoutant que Bayer continuait "d'étudier toutes les possibilités permettant d'accroître au maximum la valeur." Il a refusé de s'exprimer sur Elanco.

Elanco n'a pas non plus souhaité s'exprimer.

Basé à Greenfield, dans l'Indiana, Elanco dispose d'une capitalisation boursière de 12 milliards de dollars, mais la société est très endettée depuis sa scission d'avec Eli Lilly l'an dernier.

D'après les sources, Elanco pourrait rencontrer des difficultés à financer une acquisition totale de la division de Bayer, si ce dernier ne conserve pas une participation minoritaire dans un éventuel nouvel ensemble.

Les sources jugent peu probable une acquisition entièrement en numéraire de la part d'Elanco et ajoutent qu'une participation de Bayer dans l'éventuel groupe fusionné sera nécessaire pour assurer la transaction.

Les sociétés de capital-investissement pourraient permettre à Bayer de sortir plus aisément de la santé animale, mais à un prix moindre, relèvent les sources.

(Avec Patricia Weiss et Caroline Humer; Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS