Bayer conclut la vente de son activité Diabetes Care pour plus d’un milliard d’euros

Le laboratoire allemand Bayer vend son activité Diabetes Care à l'américano-japonais Panasonic Healthcare Holdings pour 1,022 milliard. La transaction comprend les systèmes de surveillance glycémique et des dispositifs de ponction capillaire pour les personnes atteintes de diabète. Elle confirme la stratégie de recentrage du groupe dans les sciences de la vie.

Partager

Bayer conclut la vente de son activité Diabetes Care pour plus d’un milliard d’euros

C’est définitivement signé. Après avoir tenté en vain en 2012 de vendre sa gamme Contour de produits pour la prise en charge du diabète, Bayer a annoncé ce mercredi 10 juin qu’il cédait son activité Diabetes Care à Panasonic Healthcare Holdings Co., Ltd pour 1,022 milliard d’euros. L’annonce confirme les rumeurs datant du mois de novembre dernier faisant état de la volonté du groupe allemand de se séparer de son activité de produits pour diabétiques afin de concentrer ses efforts sur des segments à plus forte marge.

La vente comprendra le portefeuille premium des produits Contour™ composés de lecteurs de surveillance glycémique et de bandelettes réactives, ainsi que d’autres produits comme Breeze™ 2, Elite™ et des dispositifs de ponction capillaire-lancettes Microlet™. La clôture de la transaction est soumise aux conditions d’usage, dont notamment l'autorisation des autorités de la concurrence compétentes, et devrait intervenir dans le courant du premier trimestre 2016. L’activité Diabetes Cares a représenté 909 millions d’euros de chiffre d'affaires en 2014.

Recentrage dans les sciences de la vie

L’année dernière, Bayer avait enregistré une croissance de 5,2% de son chiffre d'affaires global, à 42,2 milliards d’euros, et de 7,4% de son bénéfice net. Toutefois le laboratoire, en pleine réorganisation, a choisi de modifier radicalement son périmètre. Notamment avec la décision d’abandon de son activité Material Science (chimie plastique), pour se recentrer sur les sciences de la vie avec ses deux autres divisions : la pharmacie et l’agrochimie. Des segments jugés plus rentables par le groupe allemand qui a prévu d’y intensifier ses investissements.

Aurélie M'Bida

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS