Bayer cède sa filiale chimique H.C Starck

Le groupe de chimie et de pharmacie Bayer a annoncé jeudi 23 novembre qu'il allait vendre sa filiale H.C Starck aux fonds d'investissements Advent International et Carlyle Group pour 1,2 milliard d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bayer cède sa filiale chimique H.C Starck
Sur cette somme, Bayer recevra plus de 700 millions d'euros en cash, le restant correspondant à des reprises de dettes et d'engagements. L'opération servira à financer une partie de l'acquisition du laboratoire berlinois Schering, récemment racheté pour 17 milliards d'euros, indique Bayer dans son communiqué.

Advent et Carlyle, quant à eux, devraient « accompagner le développement de H.C. Starck avec pour objectif une introduction en Bourse au bout de trois à cinq ans », précise Bayer.

Avec environ 3 400 salariés, cette société a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 920 millions d'euros. Elle fabrique notamment des céramiques et des métaux spéciaux pour l'industrie électronique, médicale et spatiale. Outre son siège social situé à Goslar au nord de l'Allemagne, H.G. Starck gère 15 sites en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

Le rachat, qui devrait être finalisé début 2007, reste soumis à l'approbation des autorités antitrust.

B.B.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS