Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Bayer cède des semences pour plaire à Bruxelles

, ,

Publié le

Pour convaincre la Commission européenne de l’autoriser à racheter Monsanto, l’allemand Bayer doit faire des cessions. Le numéro deux mondial des pesticides va vendre 5,9?milliards d’euros de semences et pesticides à son compatriote BASF. L’opportunité pour le numéro un mondial de la chimie de s’emparer des activités de Bayer liées aux semences de grandes cultures aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, au Brésil, en Belgique… La France serait épargnée. Bruxelles a suspendu le 5?octobre son enquête sur le rachat de Monsanto, dans l’attente d’informations supplémentaires. Une enquête « en cohérence avec le processus initié pour les autres opérations récentes du secteur », indique Bayer. L’Europe a ainsi autorisé les fusions de Dow et DuPont et de Syngenta et ChemChina.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle