Bayer acquiert la division de Teva

Partager

Teva devrait bientôt tourner le dos à la santé animale. Il a signé un accord avec Bayer HealthCare pour la reprise de cette activité qui est basée aux États-Unis. Le montant de la transaction pourrait s'élever à plus de 145 millions de dollars (112 M€). Le groupe israélien devrait recevoir initialement 60 M$ ainsi que des paiements d'étape pouvant s'élever à 85 M$. Cette acquisition permettra à Bayer de renforcer sa sous-division Food Animal puisqu'il mettra la main sur une gamme d'anti-infectieux pour le bétail, de parasiticides, d'anti-inflammatoires ainsi que des hormones de reproduction. La franchise Companion Animal sera aussi étendue, avec la reprise de produits dermatologiques de la marque DVM, de nutraceutiques et de produits gastro-intestinaux pour les animaux domestiques. Le laboratoire allemand reprendra également un site de production localisé à Saint Joseph, dans le Missouri (États-Unis) qui emploie 300 salariés. L'opération devrait être bouclée en 2013. Elle reflète la volonté de Teva de se concentrer sur la santé humaine et la distribution de médicaments de marque et de génériques. Fin 2008, Teva avait déjà cédé sa branche israélienne vétérinaire à l'Américain Phibro Animal Health Corporation pour 47 millions de dollars. La santé animale occupe actuellement une place minoritaire dans le portefeuille d'activités de Teva (moins de 5 % du chiffre d'affaires 2011 qui s'est élevé à 18,3 Mrds $), aujourd'hui largement spécialisé dans les génériques (56 % de ses ventes en 2011). De son côté, la division santé animale du groupe allemand a enregistré des ventes d'1,12 Mrd € l'an dernier (soit 6,5 % du CA de Bayer HealthCare).

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS