Batteries lithium-ion : Verkor se penche sur l'avion électrique avec Aura Aero

Verkor et Aura Aero ont annoncé le 3 mars avoir conclu un partenariat pour développer et produire des batteries destinées à l'avion électrique. Au programme : un travail sur le procédé, ainsi qu’une recherche du bon compromis entre la densité d'énergie et la densité de puissance de la batterie.

Partager
Batteries lithium-ion : Verkor se penche sur l'avion électrique avec Aura Aero
Aura Aero a fait voler son avion de voltige à moteur thermique pour la première fois en juin 2020. L'entreprise toulousaine va travailler sur un avion électrique avec les batteries de Verkor.

Verkor envisage de construire une gigafactory « dans le sud de l'Europe » dès 2024 pour produire des batteries lithium-ion destinées principalement au marché du véhicule électrique. Mais la start-up grenobloise créée en juillet 2020 ne s'interdit pas d'équiper également des avions électriques. D'où l'annonce, le 3 mars, d'un partenariat avec Aura Aero, entreprise toulousaine qui souhaite faire passer ses petits avions de voltige à l’électrique. « C’est une nouvelle étape vers l’industrialisation de l’avion électrique », ont estimé les deux entreprises dans un communiqué.

« C'est aussi un bon débouché pour les batteries qui sortiront de notre futur centre d'innovation », ajoute Gilles Moreau, responsable de l'industrialisation (CIO) chez Verkor. La pose de la première pierre est prévue « dans la région » d'ici mi-2021, pour une ouverture en 2022. Un centre dont le format sera bien adapté aux premiers pas du marché de l'avion électrique, estime M. Moreau : « Il ne s'agira pas seulement d'une ligne pilote, mais plutôt d'une mini-usine très flexible de 50 mégawattheures par an. »

Compromis entre puissance et énergie

Il permettra aussi de relever les défis R&D que pose l'avion électrique : un besoin de forte puissance au décollage, et une densité d'énergie élevée pour parcourir de longues distances. « Nous nous sommes fixé six mois pour trouver le bon compromis », indique M. Moreau en précisant qu'il faudra sans doute atteindre une densité d'énergie supérieure de 20 % par rapport à celle prévue pour les batteries de véhicule électrique. Pour la densité de puissance, il est encore trop tôt pour le dire. « Par rapport à l'automobile, il y a un petit peu moins de contrainte d'espace, mais plus au niveau de la masse », ajoute-t-il.

Efforts sur l'industrialisation

Quant à la chimie de la cathode et l'architecture de la batterie, pas de rupture technologique en vue : « Nous envisageons trois chimies différentes qui restent dans le nickel-manganèse-cobalt (NMC) ou en changeant légèrement l'anode », souligne M. Moreau. Les cathodes en matériau NMC étant courantes dans les batteries de véhicules électriques.

Verkor mise donc sur des technologies de batteries matures et souhaite plutôt travailler sur le procédé et son industrialisation pour être compétitif. « L'objectif est de mettre l'accent sur la digitalisation de la fabrication », souligne M. Moreau. Pour cela, l'entreprise peut compter sur l'aide de ses partenaires, notamment Schneider Electric, mais aussi Capgemini qui a rejoint l'aventure le mois dernier.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS